Publicité

7 décembre 2020 - 14:30

Dans le cadre de l’entente de collaboration signée fin 2018 qui vise à améliorer les services

3 projets voient le jour pour harmoniser les opérations portuaires entre Trois-Rivières et Montréal

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Dans le cadre de l’entente de collaboration signée fin 2018 qui vise à améliorer leurs services respectifs ou communs, les administrations portuaires de Trois-Rivières et Montréal viennent d’annoncer le déploiement de trois projets qui viendront améliorer les opérations maritimes des deux ports.

Il s’agit de la mise en place d’un portail extranet commun permettant d’encadrer l’arrivée des navires, l’harmonisation des pratiques et procédures et l’implantation d’une carte d’accès commune pour les travailleurs et visiteurs.

Les équipes d’opérations maritimes de l’Administration portuaire de Montréal (APM) et de l’Administration portuaire de Trois-Rivières (APTR) ont développé conjointement une solution informatique permettant d’unifier les messages et formulaires de préarrivée des navires (PAN) offrant désormais plus de simplicité et d’efficacité pour les armateurs et équipages visitant les deux ports.

Cette solution fait présentement l’objet d’un projet pilote avec des agences maritimes des deux régions et sera déployée auprès de tous les clients portuaires au cours de prochains mois.

De son côté, le nouveau portail commun entièrement informatisé et développé sur mesure par les équipes de l’APM et de l’APTR permettra aux clients, armateurs et équipages des deux ports de disposer d’un outil efficace où ils pourront documenter un profil personnalisé, faire une demande de services portuaires et intégrer les données relatives à la procédure de préarrivée des navires, une procédure obligatoire en eaux portuaires canadiennes.

Partenaires maritimes

Outre ce projet de portail, les deux administrations portuaires ont également travaillé, au cours des derniers mois, à harmoniser les contenus de leurs pratiques et procédures, pour simplifier l’information transmise aux partenaires maritimes qui visitent les deux ports et établir des bases communes dans leurs règles d’opération.

La même logique de simplification et d’efficacité opérationnelle est derrière le projet à venir de carte d’accès portuaire commune : un seul processus harmonisé pour l’accès aux installations portuaires de Montréal et Trois-Rivières.

Ce projet sera développé au cours des prochains mois.

« Les fruits de ce travail d’équipe porteur contribuent concrètement à notre vision commune innovante et durable pour rendre le système maritime Saint-Laurent encore plus efficace et plus compétitif », a indiqué Gaétan Boivin, président-directeur général de l’Administration portuaire de Trois-Rivières.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.