Publicité

7 juillet 2020 - 16:00 | Mis à jour : 16:24

Attraction de nouveaux ménages avec l'ajout de 50 000$

La revitalisation du Bas-du-Cap prend vie

Par Salle des nouvelles

Toutes les réactions 1

Huit mois après l’adoption du Plan directeur de revitalisation du Bas-du-Cap, la vision élaborée collectivement prend tranquillement vie. Si la crise sanitaire des derniers mois a chamboulé plusieurs projets prévus cet été, le comité s’est mobilisé afin d’accélérer la réalisation de plusieurs actions.

Lancé en novembre dernier, le nouveau Programme d’accès à la propriété, mesure phare du Plan, a dépassé toutes les attentes. En quelques mois, la totalité de l’enveloppe disponible de 100 000 $ a été attribuée.

Attraction de nouveaux ménages avec l'ajout de 50 000$

Ainsi, 16 résidences du Bas-du-Cap ont été acquises par de jeunes familles, nouvellement propriétaires avec l’aide du Programme. Devant ce succès, la Ville de Trois-Rivières confirme aujourd’hui la réinjection de 50 000 $ supplémentaires afin de stimuler l’arrivée de nouveaux ménages dans le quartier.

Prévue pour cet été sur le boulevard Sainte-Madeleine, l’installation de mobilier urbain a dû être reportée à 2021. Le comité de revitalisation a tout de même tenu à aller de l’avant avec certaines actions planifiées dans le cadre des aménagements transitoires, en prévision des travaux majeurs planifiés en 2023.

Au cours des prochains jours, le lignage sur la chaussée sera refait afin de faire passer de quatre à deux les voies de circulation automobile.

L’espace récupéré sera converti en piste cyclable, une opportunité à saisir au moment où le vélo connaît un élan de popularité.

De plus, les "placottoirs urbains" installés au cours des dernières années au centre-ville de Trois-Rivières seront déménagés dans le Bas-du-Cap. Ils seront repeints aux couleurs de la nouvelle image de marque "Bas-du-Cap, simplement captivant! ".

Celle-ci se fera beaucoup plus visible au cours des prochaines semaines. On la verra entre autres sur le panneau d’accueil de la Ville à l’entrée du quartier, à l’angle des rues Fusey et Duplessis. Des électrostatiques colorés seront distribués auprès des commerçants afin qu’ils puissent afficher fièrement leur appartenance. D’ailleurs, huit nouveaux commerces ont ouvert leurs portes au cours des derniers mois, une bonne nouvelle pour le quartier!

Développement des partenariats et de l’animation

Le développement de partenariats et la planification des activités d’animation qui seront déployées sur le boulevard Sainte-Madeleine en 2021 feront partie des priorités des prochains mois pour le comité. La Ville de Trois-Rivières a donc procédé à l’embauche récemment d’une nouvelle ressource, Sabrina Gauthier-Larochelle.

Celle-ci a déjà débuté sa tournée des commerçants afin de les tenir informés des différents développements en lien avec le réaménagement du boulevard, entre autres.

Réalisé à l’initiative de la Ville de Trois-Rivières et d’IDE Trois-Rivières, le Plan directeur de revitalisation du Bas-du-Cap a nécessité l’implication de nombreux partenaires, dont le Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap, Culture Trois-Rivières, l’équipe de la députée de Champlain et ministre Sonia LeBel, les conseillers municipaux Sabrina Roy, Pierre-Luc Fortin et Daniel Cournoyer, des citoyens ainsi que des commerçants locaux.

Le maire de Trois-Rivières, Jean Lamarche, souligne: « Ensemble, nous avons initié une démarche visant la revitalisation du Bas-du-Cap. Ces nouvelles initiatives permettront aux citoyens et aux commerçants de redonner une vitalité et une identité à ce secteur de la ville tout en façonnant le quartier à leur image. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • J espère que un jour sera notre tour à St. Louis de France qui a été à l abandon avec l ancien maire ...

    DORIS B - 2020-07-07 21:59