Publicité

30 mai 2020 - 11:00

Les succursales de Nicolet et Trois-Rivières réaménagées selon les nouvelles normes

Santé en vrac, prêt à accueillir ses clients dès lundi

Par Salle des nouvelles

Pour plusieurs consommateurs, ce temps d’arrêt leur a permis de découvrir certains commerces locaux grâce à leur site internet. Du côté des entrepreneurs, certains en ont profité pour réorganiser leur commerce afin de le rendre encore plus attrayant et en conformité avec les nouvelles règles sanitaires. C’est notamment le cas de l’Épicerie Santé en vrac qui a réaménagé ses succursales de Nicolet et Trois-Rivières et qui accueillera de nouveau les clients à compter de ce lundi 1er juin selon un horaire limité.

« C’est avec beaucoup de fébrilité que nous rouvrirons nos portes lundi prochain, indique Audrey Hébert-Auger, propriétaire de l’Épicerie Santé en vrac. Nous sommes emballés de montrer nos succursales revampées à notre clientèle. Nous avons profité de la fermeture pour refaire entièrement nos sections et les améliorer. Même si l’opération a pris du temps, le jeu en vaut certainement la chandelle, car nous avons doublé notre inventaire à Trois-Rivières depuis l’ouverture »

Mesures strictes

« Nos clients remarqueront également que des mesures sanitaires très strictes ont été instaurées à l’intérieur des commerces tels que le lavage obligatoire des mains, des pastilles de file d’attente, une limite de personne à l’intérieur ainsi que le paiement par carte uniquement, , ajoute-t-elle. Nous donnons également une priorité aux commandes effectuées sur le web en avant-midi afin de les préparer. Les clients utilisant cette manière de faire pourront faire la cueillette en boutique en utilisant une file VIP spécialement aménagée »

À noter que le délai pour l’assemblage des commandes web varie de 24 h à 48 h ouvrables. Santé en vrac offre un service de livraison dans un rayon de 15 km autour de ses succursales moyennant des frais de livraison minimes.

Ainsi, les commandes peuvent être faites en toute quiétude. Les livraisons locales incluent les produits réfrigérés et surgelés de même que les fruits et légumes.

Du vrac encore plus hygiénique

Outre les fruits et légumes provenant de producteurs d'ici et de gros formats de vrac pour les grandes familles, Santé en vrac offre une panoplie de produits locaux à sa clientèle tels que de la farine du Moulin La Pierre de Victoriaville, du café torréfié et de la bière de la microbrasserie Le Temps d'une Pinte ainsi que plusieurs autres produits brassicoles de la région, de la saucisse végétarienne de Rheintal, bioproducteur québécois, etc.

Un naturopathe est également sur place afin de proposer divers produits naturels. Bien que depuis toujours, les mesures sanitaires aient été une priorité chez Santé en vrac, ces dernières ont été accrues en raison de la pandémie.

« Tous les aliments en vrac qui peuvent être en contact avec un client sont servis par les employés, révèle Audrey Hébert-Auger. Pour eux, le lavage de mains est obligatoire avant chaque service. Ceux-ci ont aussi accepté que leur température soit prise quotidiennement. Finalement, le magasin est désinfecté régulièrement afin d’enrayer la propagation du virus »

Une fête virtuelle

Situation oblige, la grande fête prévue le 9 juin prochain afin de célébrer le troisième anniversaire de l’entreprise est annulée. Toutefois, ce moment sera célébré virtuellement avec la diffusion d’une capsule vidéo.

D’ici à ce que tous ceux qui ont à cœur la réussite et le succès de Santé en vrac puissent se rassembler, ils sont invités à venir faire leurs emplettes en personne, en après-midi, aux succursales de Nicolet et Trois-Rivières ou en utilisant la commande en ligne.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.