Publicité
16 janvier 2020 - 12:00

Avant son 40e anniversaire, l'entreprise familale passe du père à la fille

Les Enseignes Professionnelles: Sabrina Marchand prend la relève

Par Salle des nouvelles

À l’aube du 40e anniversaire de la fondation de l’entreprise, Alain Marchand, propriétaire des Enseignes Professionnelles, a annoncé que sa fille, Sabrina Marchand, reprenait les rênes de l’entreprise familiale située au 2315, rue Louis-Allyson, à Trois-Rivières.

Présente au sein de la compagnie depuis 2006 et occupant les postes de directrice des ventes ainsi que de responsable du développement des affaires, Mme Marchand a à cœur la croissance actuelle et future de l’entreprise.

« C’est un honneur pour moi d’assurer la relève de l’entreprise de mes parents. Je suis persuadée qu’avec l’équipe en place, nous pourrons consolider notre créneau et notre position dans le marché provincial. Plusieurs membres de l’équipe sont parmi nous depuis plusieurs années. Je suis choyée de les avoir à mes côtés. Bien entendu, nous sommes toujours à l’affût de nouvelles opportunités, surtout en ce qui concerne les technologies, afin de faire croître l’entreprise », explique Mme Marchand, présidente des Enseignes, donnant une indication sur la manière dont elle souhaite gérer.

« Les Enseignes Professionnelles est entre bonnes mains avec Sabrina. Je suis convaincu qu’elle est la meilleure personne pour prendre ma relève. Elle n’a pas lésiné sur les efforts pour apprendre tous les rouages de l’organisation. Bref, elle et moi, nous nous préparons pour cette transition depuis plusieurs années », précise Alain Marchand, fondateur de l'entreprise.

Plus que des enseignes

Les Enseignes Professionnelles est une entreprise manufacturière reconnue dans le marché comme une référence dans les domaines que sont l’enseigne et la signalétique. Toutefois, l’entreprise trifluvienne possède d’autres cordes à son arc avec entre autres les services d’architecture visuelle et de mobilier urbain.

En effet, le service d’architecture visuelle se spécialise dans les projets fabriqués sur mesure. Au fil des années, l'entreprise a développé une collaboration avec les ingénieurs et les architectes lorsqu’ils ont des projets un peu plus farfelus avec leurs clients. « Nous transformons les matériaux et, à partir de là, nous créons des œuvres qui se distinguent dans le paysage urbain. Ces structures peuvent notamment prendre la forme d’un monument. Elles peuvent aussi couvrir un bâtiment pour en faire une signature visuelle », conclut Sabrina Marchand.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.