Publicité
14 janvier 2020 - 12:30

Bien que les prix reflètent une très légère hausse, l’année 2019 se termine avec une forte activité

Immobilier résidentiel : une forte demande pour une hausse modeste des prix

Par Salle des nouvelles

L’Étude sur le prix des maisons de Royal LePage publiée récemment indique qu’au quatrième trimestre de 2019, le prix des propriétés a augmenté de 0,9 %, par rapport à la même période en 2018, hissant le prix de l’agrégat à 194 564 $.

Une demande soutenue

Bien que les prix reflètent une très légère hausse, l’année 2019 se termine avec une forte activité sur le marché immobilier de Trois-Rivières. «  La demande est restée très soutenue en ce début d’hiver avec des délais de vente qui continuent de raccourcir et des inscriptions à la baisse, ce qui confirme que l’inventaire commence à s’amenuiser », constate Martin Leblanc, dirigeant-propriétaire, Royal LePage Mauricie.

Au chapitre des ventes, Trois-Rivières a connu un excellent trimestre, avec une hausse de 34,4 % des ventes de propriétés dans la région par rapport au quatrième trimestre 2018.

La résolution de l’important conflit de travail entourant l’Aluminerie d’ABI de Bécancour envoie des signaux très positifs pour l’économie trifluvienne et le marché immobilier. « Nous attendions une résolution depuis longtemps et il est évident que le retour des employés redonnera confiance aux travailleurs dans la région, déclare M. Leblanc. Le retour de centaines de travailleurs sur le marché du travail devrait dynamiser le marché immobilier en 2020 et favoriser la stabilité de l’économie. »

Enfin, 2019 aura été une année record pour l’implantation de commerces et d’entreprises dans le centre-ville trifluvien, récoltant les fruits des programmes de revitalisation mis en place depuis trois ans par la ville et par Innovation et développement économique Trois-Rivières (IDE). Au total, ce sont plus d’une trentaine d’entreprises qui s’y sont implantées en 2019.

Prévisions pour le prochain trimestre

Si l’on se projette au premier trimestre de l’année 2020, l’immobilier résidentiel de Trois-Rivières devrait se caractériser par un marché de l’emploi robuste. « Les derniers mois de 2019 sont demeurés très actifs sur le marché de la revente, ce qui laisse présager un très bon début d’année », conclut Martin Leblanc.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.