Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
16 juillet 2018 - 15:00

Ce projet a généré des investissements totaux de 2 461 700 $ et a permis de créer dix emplois en Mauricie.

Plus de 1,3 M$ accordés à Jenik Manufacturier de Trois-Rivières

Par Salle des nouvelles

Le gouvernement du Québec et le gouvernement du Canada ont accordé respectivement 1 092 275 $ et 211 759 $ à l'entreprise Jenik Manufacturier, spécialisée dans la fabrication de camions passerelles, pour soutenir son démarrage. Ce projet a généré des investissements totaux de 2 461 700 $ et a permis de créer dix emplois en Mauricie.

Le député de Maskinongé et adjoint parlementaire du premier ministre pour les régions, M. Marc H. Plante, au nom du ministre délégué aux Petites et Moyennes Entreprises, à l'Allègement réglementaire et au Développement économique régional, M. Stéphane Billette, et le député de LaSalle-Émard-Verdun et secrétaire parlementaire du ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique, M. David Lametti, en ont fait l'annonce aujourd'hui.

Le projet se divisait en quatre volets :

  • - la construction d'un bâtiment et l'acquisition d'équipements nécessaires à la fabrication, à la      modification et à l'entretien de camions passerelles;

  •  

  • - le développement de modèles de produits personnalisés et la conception de produits en série;

  •  

  • - la commercialisation de produits sur les marchés canadien et américain;

  •  

  • - l'acquisition d'un brevet.

  •  

L'aide gouvernementale se répartit comme suit :

le ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation a consenti un prêt de 390 000 $ et une contribution financière non remboursable de 197 275 $, issus du Fonds de diversification économique du Centre-du-Québec et de la Mauricie. De son côté, Investissement Québec a accordé un prêt de 505 000 $ à même ses fonds propres. Enfin, Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC) a versé une contribution remboursable de 211 759 $, ce qui a permis à l'entreprise d'acquérir des équipements et de couvrir les frais de commercialisation et d'acquisition de brevet.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.