Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
25 avril 2018 - 17:00

Le Marché Printanier Etsy : Fait au Québec débarque à Trois-Rivières

Par Salle des nouvelles

Plus besoin d’attendre à septembre pour faire le plein d’achats locaux, puisque la toute première édition du Marché Printanier Etsy : Fait au Québec débarque à Trois-Rivières la fin de semaine du 5-6 mai. La première édition de ce marché de printemps, qui mettra de l’avant des produits uniques créés à la main par des artisans Etsy de la région, se tiendra au Musée québécois de culture populaire, situé au 200 rue Laviolette, Trois-Rivières de 10 h à 17 h .

Afin de s’assurer que tout le monde puisse profiter de cette célébration du fait main, Etsy a également annoncé, pour la première fois de son histoire, la livraison domestique gratuite à travers tout le pays du 1er au 14 mai 2018. Ceux qui ne peuvent pas se rendre sur place lors des marchés printaniers pourront donc, eux aussi, encourager leurs artisans locaux préférés sur Etsy.ca sans quitter le confort de leur foyer.

Le Marché Printanier Etsy : Fait au Québec se déroulera dans plusieurs villes de la province. Chaque évènement est organisé par les équipes Etsy des régions concernées, permettant ainsi à la communauté locale de briller et de montrer leur personnalité unique.

Tous les détails sur les artisans participants au Marché Printanier Etsy : Fait au Québec peuvent être trouvés sur etsy.wishpond.com/faitauquebec2018/ et durant toute l'année sur Etsy.ca.

Pour en savoir plus sur la livraison domestique gratuite offerte par Etsy du 1er au 14 mai 2018, cliquez ici : etsy.com/featured/free-shipping-ca/.

Et enfin, pour obtenir de l’information sur les activités organisées par l’équipe Etsy Centre-du-Québec et Mauricie, vous pouvez vous rendre directement sur leur page Facebook au facebook.com/etsycentreduquebecetmauricie/.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.