Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
16 février 2018 - 10:43

Une nouvelle entreprise d’usinage à Bécancour !

Par Salle des nouvelles

L’équipe de direction de l’entreprise MÉTAUX DMS INC., était heureuse aujourd’hui d’ouvrir ses portes au milieu économique de la région. Récemment déménagée et présente sur le territoire bécancourois depuis près de six mois, l’entreprise qui fête ses 17 ans d’existence et qui produit de nombreuses pièces d’usinage, exposait son offre de services et présentait ses locaux aux invités. 

Les nouveaux locaux de la rue Jean-Demers à Bécancour sont situés dans la zone entrepreneuriale du Parc industriel et portuaire de Bécancour. Le propriétaire, Daniel Ricard, en changeant la localisation de son entreprise, a pu se doter d’un espace plus grand, plus fonctionnel qui répondait à la demande sans cesse grandissante du carnet de commande.  

Ainsi, de nouveaux équipements furent ajoutés et d'autres s'ajouteront dans un avenir rapproché. De plus, un deuxième quart de travail a été ajouté afin de pouvoir satisfaire à la demande de la clientèle. L'équipe composée de six personnes est maintenant rendue à treize employés. 

D’ailleurs, « MÉTAUX DMS., est à la recherche de candidats passionnés pour se joindre à l’équipe actuelle dans des postes en lien avec la soudure et l’usinage de pièces. Dès maintenant les candidats sont invités à postuler au metauxdms@metauxdms.com. Nous voulons ainsi développer davantage notre offre de service et répondre à une demande élevée », indique le propriétaire de l’entreprise M. Ricard,

Le transfert de l’entreprise vers Bécancour a permis de relocaliser près de 850 000 $ d’actifs sur  la zone entrepreneuriale du Parc industriel et portuaire de Bécancour. L’agrandissement et la relocalisation de cette entreprise ont été soutenus par des partenaires tels que le CLD de Bécancour, la SADC Nicolet-Bécancour, Desjardins et la Ville de Bécancour via son partenariat économique avec IDE Trois-Rivières.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.