Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
8 décembre 2017 - 09:50

Laser Plus ouvre ses portes à Trois-Rivières

Par Salle des nouvelles

Le centre d’amusement Laser Plus, installé à Sherbrooke, ouvre officiellement ses portes le 8 décembre à Trois-Rivières!
 
Le centre d’amusement se situera sur la rue Louis-Allyson, au coin de la rue Saint-Joseph. Laser Plus est une expérience interactive unique pour la famille. Le centre offre deux jeux uniques : La Poursuite Laser et le LaserPutt. 
 
- La Poursuite Laser : Jeu rempli d’action, d’effets visuels et d’adrénaline. Le jeu se déroule dans un environnement spécial rempli d’obstacles, de black-lights, de brume et de musique entraînante.
 
- Le LaserPutt : Mini-golf ultraviolet dans un environnement social et interactif dans un univers illuminé à éclairage de type black-light. 
 
Au total, ce seront 42 personnes qui pourront jouer au laser simultanément et 72 personnes pour le mini-golf, dans le local de prèd de 17 000 pieds carrés. 
 
« Après plusieurs mois de travail, nous sommes enfin à quelques jours d’ouvrir notre succursale à Trois-Rivières! Nous espérons que les trifluviens seront nombreux à essayer cette expérience unique! » souligne Stéphane Bergeron, l’un des copropriétaires. Le deuxième propriétaire, Daniel Phaneuf, est son partenaire depuis 10 ans.
 
Le centre d’amusement offrira des rabais de 50 % du 8 au 10 décembre pour souligner la grande ouverture (voir conditions sur place). Les intéressés peuvent réserver dès maintenant par téléphone au 819 376-3555. 
 
Pour plus d’informations, visitez le www.laserplus.ca/trois-rivieres 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.