Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
8 décembre 2017 - 09:36 | Mis à jour : 09:37

Une vitrine régionale pour l’entrepreneuriat collectif

Par Salle des nouvelles

 C’est au SIT Mauricie que l’équipe du Pôle d’économie sociale de la Mauricie a dressé un bilan fort positif du « Mois de l’économie sociale ». En plus d’y souligner un taux de participation sans précédent pour les activités de sa programmation automnale, le Pôle a procédé au dévoilement de son nouveau site web. 
 
Une participation sans précédent  
Le « Mois de l’économie sociale » est une initiative qui vise à offrir une vitrine aux entreprises et aux acteurs de l’économie sociale. L’originalité de la programmation du Pôle d’économie sociale de la Mauricie a su charmer près de 400 participants dans la région, du jamais vu pour l’organisation. Avec le succès probant des activités tenues en Mauricie, nul doute que l’entrepreneuriat collectif jouit d’un grand intérêt et ce, auprès d’un public varié. 
 
Le Pôle a profité de l’effervescence entourant le « Mois de l’économie sociale » pour regrouper des acteurs d’horizons, de spécialités et de secteurs divers pour favoriser l’émergence de projets structurants pour la région. Le 24 novembre dernier avait ainsi lieu le Lab04 / Laboratoire d’innovation sociale, une journée de co-création de projets collectifs à impact social. « C’est avec divers partenaires que nous avons voulu aplanir les frontières, mettre en commun nos savoir-faire et se donner un espace d’échange et de réflexion pour favoriser le développement du territoire », a souligné Marie Michèle Lemay, directrice générale du Pôle d’économie sociale de la Mauricie. « Plusieurs idées de projets collectifs ont émergé lors du Lab04 et nous aimerions pouvoir soutenir leur développement à travers d’autres cycles de co-construction », de poursuivre Mme Lemay. En ce sens, un appel à projets sera lancé en janvier 2018 par l’organisation. 
 
Une nouvelle plate-forme pour l’économie sociale en Mauricie  
Afin de refléter le caractère dynamique et innovant de l’entrepreneuriat collectif, le Pôle d’économie sociale de la Mauricie s’est doté d’un nouveau site web. « Notre nouvelle plate-forme correspond davantage au visage actuel de l’économie sociale, celui d’une communauté dynamique ancrée dans l’innovation. Notre objectif est de devenir une vitrine incontournable pour les projets d’entrepreneuriat collectif pour la région », d’affirmer Élise-Laurence Pauzé-Guay, chargée de projets et des communications au Pôle d’économie sociale de la Mauricie. Le nouvel outil répertorie l’ensemble des entreprises d’économie sociale de la Mauricie en plus de proposer un calendrier des activités liées à l’entrepreneuriat collectif en Mauricie. Les curieux peuvent se rendre au www.economiesocialemauricie.ca pour en apprendre davantage. 

Rappelons que le Pôle d’économie sociale de la Mauricie est un regroupement d’entreprises et d’acteurs de soutien voués à maximiser la contribution de l’économie sociale au développement des collectivités. Il concourt, à l’instar de tous les autres pôles d’économie sociale du Québec, à la promotion du modèle d’affaires collectif et à la réalisation d’actions de soutien au développement entrepreneurial. Il est également un lieu d’arrimage et d’interface entre le gouvernement et les milieux. 
 
Le Pôle d’économie sociale de la Mauricie est soutenu financièrement par le ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.