Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
26 juin 2017 - 14:34

La Fromagerie Victoria à la conquête de Trois-Rivières

Par Salle des nouvelles

La direction de la populaire Fromagerie Victoria a annoncé, jeudi dernier, l’ouverture officielle de sa nouvelle succursale de Trois-Rivières.

Il y a un moment que les Trifluviens l’attendaient ce restaurant de type populaire doté d’une ambiance familiale et conviviale. On y retrouvera les mets et services qui ont contribué à sa renommée au fil des ans. Fromage frais tous les jours, délicieux repas, déjeuners exquis, plats cuisinés maison et bar laitier sont donc au rendez-vous!

Afin d’aménager la nouvelle fromagerie, on a complètement remodelé les anciens locaux du concessionnaire Mercedes du boulevard des Récollets, bâtiment d’une superficie de    7 000 pieds carrés.

« Nous sommes très heureux du résultat de nos labeurs des derniers mois, déclare David Ouellette, copropriétaire et initiateur du projet. Ça n’a plus rien à voir avec la salle d’exposition de l’époque! Le seul lien qui demeure avec les anciennes fonctions du bâtiment est peut-être notre service à l’auto ».

Que ce soit pour un repas d’affaires sur l’heure du dîner, un déjeuner sur le pouce ou un repas pour apporter, la Fromagerie Victoria deviendra assurément un incontournable dans la région. Il est même possible de réserver une salle fermée pouvant accueillir jusqu’à 68 personnes, pour un baptême, une fête d’enfant ou toute autre occasion spéciale.

« C’est le service qui nous permet de nous distinguer et nous sommes particulièrement fiers des 40 personnes que nous avons recrutées ici, dans la région. Nous avons une équipe de choix, prête à accueillir les premiers clients avec le sourire et à faire goûter les spécialités de la maison, ajoute Pascal Duhaime, copropriétaire et gestionnaire de l’entreprise de Trois-Rivières. Je suis natif de la région et je suis très fier de faire mes premiers pas à titre de franchisé ici, chez nous ».

L’histoire d’amitié entre les deux entrepreneurs ne date pas d’hier. En fait, ils travaillent ensemble depuis plus de 20 ans au sein de diverses succursales de SuperClub Vidéotron, propriétés de David Ouellette. Celui-ci est également actionnaire de la chaîne Muffins Plus et propriétaire d’une entreprise de câblodistribution à Warwick. Ayant le désir de diversifier ses actions et après avoir pris connaissance du succès de la Fromagerie Victoria, l’idée est née d’aménager une nouvelle franchise à Trois-Rivières.

« Né à Warwick, je suis vacciné au fromage frais, explique le promoteur David Ouellette. Passionné par l’entrepreneuriat et le fromage, je me suis dit que Trois-Rivières serait l’endroit idéal pour poursuivre le succès de la Fromagerie. J’ai donc approché Nicolas Roux en lui lançant l’idée. Il n’y a pas de fromagerie à Trois-Rivières et la population est accueillante. En plus, j’ai un partenaire d’affaire, Pascal, un complice de longue date qui vient du coin ».

À l’origine, les deux promoteurs avaient en tête d’ouvrir le restaurant dans le secteur du Cap-de-la-Madeleine. Après analyse, ils se sont toutefois rabattus vers les locaux de l’ancien concessionnaire Mercedes, une option plus qu’intéressante. Ce n’est toutefois que partie remise pour les gens du Cap.

« Nous avons toujours en tête de poursuivre le projet et nous souhaitons ouvrir une seconde Fromagerie Victoria dans ce secteur en 2018 », ajoute, M. Ouellette.

Fondée à Victoriaville en 1946, la bannière Fromagerie Victoriaville compte maintenant six restaurants.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.