Publicité

25 novembre 2021 - 14:00

L’organisation parle d’un franc succès

Une hausse des ventes durant la 16e édition du Salon des métiers d’art de Trois-Rivières

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Même si le nombre de visiteurs a été un peu moindre que lors de la dernière édition, une hausse des ventes a été constatée durant la 16e édition du Salon des métiers d’art de Trois-Rivières.

L’organisation parle d’un franc succès et estime que les gens ont compris l’importance d’investir sur la durabilité, le savoir-faire et l’excellence d’ici.

40 exposants très fébriles provenant de plusieurs régions du Québec ont donné le ton à cette édition au CECi de l’Hôtel Delta en fin de semaine dernière.

La diversité de l’offre, la maîtrise technique, les médiums utilisés comme mode d’expression, la qualité des produits offerts et l’échange entre le client et l’artiste ont donné un sens aux oeuvres et aux objets représentés.

Les artisans étaient enthousiastes et heureux de revoir et d’échanger avec la clientèle et d’autre part, des visiteurs gourmands d’œuvres et de produits métiers d’art de qualité, une clientèle reconnaissante et de magnifiques témoignages ont fait de cette édition une réelle réussite.

C’est vraiment un message d’amour que la clientèle a lancé selon l’organisation, ajoutant que la relance en métiers d’art est repartie dans la région.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.