Publicité

15 juillet 2021 - 12:00

Plusieurs activités en nature ou en ville

Escapade Mauricie de retour pour la saison estivale

Par Catherine Deveault

Après une saison touristique 2020 riche en épreuves et apprentissages,  Escapade Mauricie et ses partenaires sont de retour cette année avec plusieurs projets et nouvautés.  

Parmi les nouveautés prévues pour 2021, c’est le développement d’un réseau de transport collectif entre les MRC de la Mauricie et du Centre-du-Québec qui prend la première place.

Servant à la fois aux touristes, excursionnistes et résidents du territoire, il pourra être réservé seul ou en combinaison avec les activités proposées sur les routes desservies. L’aboutissement de ce projet unique et structurant, en collaboration avec Roulons Vert, est attendu pour le mois d’août.

Également nouvelle de cette année, et ouverte depuis quelques semaines, la succursale de Sainte Geneviève-de-Batiscan. Grâce à la municipalité de Sainte-Geneviève-de Batiscan et du Parc de la rivière Batiscan, les visiteurs profitent déjà en grand nombre de la location de kayaks, canots et planches à pagaie sur un tronçon de la rivière Batiscan. Aussi disponibles sur place, des vélos standards et à assistance électrique permettent de parcourir les routes  environnantes.  

En nature ou en ville 

Au centre-ville de Trois-Rivières, les activités les plus appréciées de 2020 reprennent pour la saison. Il est donc possible de faire la location de vélos à assistance électrique d’Écobyke, et ce, pour quelques heures ou une journée entière selon l’expérience désirée. Les tours guidés historiques de Trois-Rivières de  Personare sont également à nouveau au rendez-vous du jeudi au dimanche, et permettent une escapade d’environ une heure au début du siècle dernier.

Afin d’élargir l’offre, une nouvelle formule audioguidée est maintenant disponible, et une option en vélo-taxi est en développement. Escapade Mauricie fait également pignon sur rue au coin de l’hôtel Oui GO!, partenaire dans divers projets. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.