Publicité

11 juillet 2021 - 15:20

Le Temps immobile

Nouvelle exposition à la Galerie R3 de l’Université du Québec à Trois-Rivières

Par Catherine Deveault

Avec l’assouplissement des mesures sanitaires liées à la  prévention de la Covid-19, les amateurs d’art ont accès plus facilement à la Galerie R3 de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) présente jusqu’au 9 septembre l’exposition Le Temps immobile.

Ce rendez-vous culturel offert en collaboration avec Loto-Québec fait  d’ailleurs partie de la programmation officielle de la Biennale internationale d’estampe contemporaine de Trois-Rivières (BIECTR). 

Regroupant plus d’une cinquantaine d’estampes de la prestigieuse collection Loto-Québec ainsi que les fruits du travail de recherche-création des étudiantes Emy Chartrand, Andrée Godin, Frédérique Pelletier et Ozali O’Bomsawin du Département de philosophie et des arts de l’UQTR, l’exposition met en exergue les émotions et les bouleversements qui ont marqué le quotidien depuis le déclenchement de la pandémie. 

« Ces œuvres parlent de notre histoire, de l’humain, de la vie et de l’espoir. Elles font rêver d’un lendemain sans nuages », résume Mylène Gervais, professeure au Département de philosophie et des arts de l’UQTR. Cette dernière a travaillé à la réalisation de l’exposition en compagnie de Jo Ann Lanneville et Élisabeth Mathieu, les deux commissaires officielles. 

Intégration d’un projet PICOM  

Pour apprécier davantage le travail et le parcours des artistes de cette exposition, le public pourra visionner des portraits vidéo créés par les étudiants en arts William Baran-Mony, Marie-Louise Déziel et Jeanne  Hamel. Ces vidéos ont été réalisées dans le cadre d’un Projet d’intervention dans la communauté (PICOM) qui a été supervisé par Mylène Gervais et la chargée de cours Guylaine Champoux (section des arts) ainsi que par Marie-Ève Perron, coordonnatrice des projets PICOM. 

« Les vidéos sont d’une qualité exceptionnelle et nous donnent un accès privilégié aux artistes impliqués. C’est une démarche importante pour la galerie, qui souhaite faciliter les rapprochements et les échanges entre le public et les artistes qui sont de passage chez nous », souligne Mylène Gervais. 

Les heures d’ouverture de la Galerie R3 permettent un accueil sécuritaire et une circulation fluide pour les visiteurs qui sont maintenant attendus du mercredi au dimanche, de 13 h à 17 h. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.