Publicité

2 mars 2021 - 13:17

600 participants issus des milieux scolaires, communautaires et autochtones de la région ont pris part à ce projet

Une 9e édition de l’exposition Change le monde, une œuvre à la fois

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

La 9e édition de l’exposition Change le monde, une œuvre à la fois, une initiative du Réseau In-Terre-Actif, secteur jeunesse du Comité de Solidarité/Trois-Rivières, est actuellement présentée gratuitement au Musée POP de Trois-Rivières jusqu’au 4 avril.

Près de 600 participants issus des milieux scolaires, communautaires et autochtones de la Mauricie et du Centre-du-Québec ont pris part à ce projet d’éducation et de participation citoyenne par les arts à travers 4 volets distincts de création qui sont présentés dans le cadre de cette exposition: Inclusion culturelle, Intergénérationnel, Réconcili’Art et Scolaire.

Les artistes et pédagogues Solange Deraîche, Claudie Lavallée, Richard Grenier et Javier A. Escamilla H. ont accompagné le processus créatif au sein d’une vingtaine de milieux participants.

Une initiative liant l'art, l'éducation et la culture

Change le monde une œuvre à la fois, porte sur des enjeux sociaux, environnementaux ou mondiaux, spécialement choisis par les créateurs.

Elle met en valeur des œuvres médiatiques conçues par des jeunes provenant d’écoles secondaires, de maisons de jeunes de la région, ainsi que d’adultes impliqués au sein d’organismes communautaires.

L’exposition permet aux participants de s’exprimer et de prendre conscience du pouvoir de l’art pour transformer la société. Par sa visite, elle donne la chance au public de se sensibiliser à différentes réalités sociales, de se forger une image positive des jeunes et de s’enrichir du talent ainsi que de la créativité de ceux-ci.

Formes d'art exploitées

Toutes les formes d’art sont exploitées pour donner de la voix aux points de vue exprimés : sculpture, peinture, théâtre, joaillerie, vidéo, couture, photographie, dessins animés, etc.

Le processus artistique dans lequel s’engagent les participants pour exprimer leurs opinions leur donne ainsi une occasion de s’épanouir à travers une forme d’expression ou un médium qui leur est propre, s’engageant du même souffle sur le chemin du changement.

Les coresponsables du projet, Richard Grenier et Javier Escamilla, se réjouissent du fait que cette 9e édition ait permis de bâtir des ponts interculturels entre jeunes allochtones et jeunes autochtones ainsi que de réaliser de la co-création intergénérationnelle entre adolescents et personnes aînées.

Notez qu’il est possible de voir l’exposition, le processus créatif ainsi que des œuvres de la collection privée en mode virtuel. Pour ce faire, il suffit de consulter le site cmof.ca ou la page Facebook/Change le monde une œuvre à la fois.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.