Publicité

15 février 2021 - 16:00

L’artiste avait remporté le prix Hommage Arts Excellence en 2014

Denis Charland, membre honoraire de Culture Mauricie, est décédé

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Culture Mauricie dit avoir appris avec tristesse aujourd’hui le décès de l’artiste Denis Charland, membre honoraire de l’organisme, qui s’était mérité le prix Hommage Arts Excellence en 2014.

L’organisme rappelle dans un communiqué que M. Charland, qui était également enseignant, éditeur et directeur artistique, a été un artiste phare dans le milieu culturel trifluvien.

Sa passion pour la création et son esprit entrepreneur lui ont permis de contribuer largement au développement d’organismes et de les ériger au statut d’institutions d’envergure, comme l’Atelier Presse Papier, le Conseil québécois de l’estampe, le Musée des arts et traditions populaires (devenu le Musée Pop) et les Éditions d’art Le Sabord où il a à son actif plus de cent publications.

Il a dirigé pendant 23 ans la revue hybride du même nom qui se consacre à la création littéraire et visuelle.

« Denis Charland a contribué de manière significative au développement d'une vision contemporaine de la création en Mauricie. Il a su maintenir la présence des artistes et écrivains de notre région au cœur de ses démarches éditoriales. C’est une grande perte pour tout le milieu culturel », a souligné Sandie Letendre, présidente de Culture Mauricie.

Chargé de cours au département des arts de l’UQTR pendant près de 40 ans, Denis Charland a été un maître pour plusieurs artistes trifluviens à qui il a transmis sa passion pour l’esthétisme pictural et l’art contemporain.

Il a lui-même réalisé bon nombre d’expositions individuelles et collectives qui l’ont conduit aux quatre coins de la planète.

Il a également produit huit œuvres d’art intégrées à l’architecture en plus de participer régulièrement à des jurys nationaux.

Le conseil d’administration et l’équipe de Culture Mauricie adressent leurs plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.