Publicité

18 novembre 2020 - 11:00

Programme d’aide à  l’entrepreneuriat

Québec appuie le Regroupement des festivals régionaux artistiques indépendants

Par Salle des nouvelles

Par l’entremise du Programme d’aide à  l’entrepreneuriat, le gouvernement du Québec vient d'attribuer une somme non remboursable de  440 000 $ au Regroupement des festivals régionaux artistiques indépendants  (REFRAIN) pour soutenir un projet évalué à 700 000 $.

L'annonce a été faite ce matin par la ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable des régions de Chaudière-Appalaches, du Bas-Saint-Laurent et de Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, Marie-Eve Proulx. 

Cette contribution financière permettra au regroupement de préparer et d’offrir une gamme de services de marketing,  de promotion et de comptabilité abordables pour aider les petits organismes du milieu  des festivals à faire face au contexte économique actuel. 

Le REFRAIN, qui compte près de 80 membres, centralisera ainsi ces services administratifs essentiels et les offrira à moindre coût. Cela donnera la chance aux  organisateurs de festivals de concentrer leurs efforts sur le maintien de leurs  événements.

De plus, par l’entremise d’ateliers et d’une plateforme d’échanges, les  organismes pourront partager leur expertise et leurs actions innovantes au bénéfice de  tous les membres du REFRAIN. 

« Au Québec, il existe une grande variété de festivals et chacun d’entre eux mérite d’être  connu. Une initiative comme celle du REFRAIN va permettre aux organismes de toute  taille de se rassembler, de mettre en lumière le talent québécois et de créer des emplois.  C’est d’autant plus nécessaire avec la pandémie, qui rend plus vulnérable ce secteur  d’activité. Je suis heureuse de soutenir ces entrepreneurs : ils représentent des acteurs  de premier plan dans le développement économique de toutes les régions du Québec », a souligné la ministre Proulx.

Formé en avril 2020, le REFRAIN a pour mission de rassembler les intervenants socioéconomiques et de valoriser les organismes à but non lucratif qui organisent  des festivals et des événements publics en tant qu’acteurs incontournables du  développement économique régional.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.