Publicité
24 février 2020 - 13:30

Dans le cadre de son deuxième spectacle

L'Orchestre Pop se prépare à rendre hommage à l'Italie, les 7 et 8 mars

Par Salle des nouvelles

Pour son deuxième spectacle, l’Orchestre Pop de Trois-Rivières propose une soirée italienne, les 7 et 8 mars prochains, en compagnie du ténor Francesco Verrecchia. Sous la direction de son chef Michel Kozlovsky, l’orchestre interprétera des succès tels Torna a Surriento, O sole mio, Ciao ciao bambina, Volare, ainsi que des pages musicales de films tels que Le parrain ; La mission; Roméo et Juliette ; Cinema Paradiso ou La vita e bella.

Issu d’une famille italienne de musiciens professionnels, Francesco Verrecchia a peaufiné son art auprès de maîtres renommés tels que : Huguette Tourangeau, et le ténor Manrico Tedeschi. En 2006, il a remporté le titre de ténor québécois le plus prometteur décerné par les Jeunesses musicales du Canada ; en 2008, il a chanté plusieurs rôles d’opéra en Pologne, aux Pays-Bas, en Belgique et aux États-Unis. Deux ans plus tard, il faisait des passages remarqués dans les théâtres européens; Le Palais (Ukraine), l'Odessa Music Comedy Theater (Odessa), l'ICA Palace et au Music-Hall (Russie), le Palais des sports Minsk (Biélorussie)...

Plus récemment, l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières a présenté l’opéra Carmen de Bizet, où Francesco Verrecchia a tenu le rôle de Don José. Depuis 2013, il fait partie du groupe d’humoristes Les Drôles de Ténors en compagnie de Steeve Diamond et Michael Rancourt. Ayant à son actif plus de 30 ans de carrière, Francesco Verrecchia a participé à des centaines de spectacles partout dans le monde, et enregistré plusieurs disques et DVDs.

L'Italie sera célébrée les samedi 7 mars à 19h30 et dimanche 8 mars à 14h, salle Anaïs-Allard-Rousseau, à la Maison de la culture de Trois-Rivières. Les billets, au coût de 28$ l'un, peuvent être réservés directement par téléphone au (819) 380-9797 ou 1 866 416-9797 ou en ligne, ainsi que sur le site de Réseau Ovation.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.