Publicité
22 juin 2019 - 10:30

Culturel

Une dixième édition pour le symposium « À marée haute » de Champlain

Par Salle des nouvelles

Le symposium À marée haute de Champlain, qui en est à sa dixième édition cette année, accueillera trente-cinq peintres professionnels sur le site patrimonial de l’église de Champlain, les 20 et 21 juillet, de 10 h à 17 h. Le symposium se tiendra dans le cadre de l’événement Phares sur Champlain.

Il est à noter que la moitié des artistes sont de la région de la Mauricie et du Centre-du-Québec, sept de la ville de Québec et les autres peintres, de diverses régions du Québec. Fait aussi important à mentionner est que le symposium de Champlain sélectionne chacun des peintres, qui reçoivent, par la suite, une invitation personnelle.

Le comité organisateur est fier d'annoncer que c'est Zabel, artiste de Champlain, qui présidera la dixième édition du symposium À marée haute.

Guidée par sa fougue, Zabel est une passionnée dont les œuvres sont poétiques et remplies de textures où l’on veut se projeter. Elle saisit l’instant présent et crée des tableaux vifs, riches, vibrants, remplis d’émotions… Elle travaille uniquement à la spatule avec une palette de couleurs intenses qui lui permettent de varier l’énergie et les ambiances. Son inspiration n’a aucune limite. Du style « chic-glamour » et urbain qui met de l’avant l’or et l’argent, jusqu’à la summer vibe aux couleurs fluos, on ressent chacun de ses voyages artistiques d’une collection à l’autre.

Depuis plusieurs années, les toiles de Zabel séduisent les collectionneurs à travers le monde : de New-York au Japon, d’un bout à l’autre des États-Unis allant de la Californie jusqu’à Miami ainsi qu’en Europe… et cette histoire d’amour ne fait que commencer. On dit d’elle qu’elle est un prodige à surveiller. Son jeu de couleurs et sa fluidité impressionniste est un hommage à la période de la Renaissance, humaine et dramatique. De plus, le symposium À marée haute de Champlain sera la seule activité publique de Zabel cet été...c’est donc un rendez-vous à ne pas manquer!

Zabel offre une œuvre à l’organisation du symposium. Le tirage de ce tableau aura lieu le dimanche 21 juillet à 16 h 30. Il sera possible de vous procurer des billets tout au long de la fin de semaine sur le site du symposium.

Activité Peintre d’un jour

Pour souligner sa dixième édition, le symposium propose l’activité Peintre d’un jour où deux personnalités politiques réaliseront une œuvre. Il s’agit de Madame Sonia LeBel, ministre de la Justice, ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne et députée du comté de Champlain, qui sera guidée par Zabel, notre artiste à l’honneur.

La deuxième personnalité sera M. Guy Simon, maire de Champlain, qui sera guidé par Jacques Hébert, artiste de Québec. L’activité se déroulera sur le haut du parvis de l’église, samedi le 20 juillet à 16 h. Nous sommes persuadés que nos personnalités se découvriront de nouveaux talents au cours de cette activité qui se veut tout à fait amusante et sans prétention!

De plus, comme chaque année, une exposition se tiendra dans le presbytère de Champlain durant toute la durée du symposium. Une salle complète sera dédiée aux œuvres de Zabel et une œuvre de chaque artiste présent sera exposée dans les autres salles du presbytère.

Les résidents de La Mauricie et du Centre-du -Québec et tous les amateurs d’art du Québec sont invités en grand nombre à la dixième édition du symposium À marée haute de Champlain, un événement qui sera haut en couleur avec des artistes de grande renommée.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.