Publicité
27 mai 2019 - 16:56

Une édition plus gourmande que jamais

Le Ribfest de Trois-Rivières de retour pour une 4e édition au parc portuaire

Par Salle des nouvelles

Le parc portuaire sera en effervescence du 31 mai au 2 juin prochains à l’occasion de la 4e édition du Ribfest de Trois-Rivières organisée par le Festival Gourmand du Québec.

Fort attendu par les amateurs de côtes levées, de porc effiloché et de poulet grillé, l’événement mise sur la gourmandise des visiteurs pour donner le coup d’envoi à la saison des activités estivales en sol trifluvien.

Tout au cours du week-end, les festivaliers pourront déguster de savoureuses côtes levées préparées sur place par quatre maîtres du BBQ « ribbers » d’exception et non les moindres provenant du sud-ouest des États-Unis et du Canada. Parmi eux, on retrouve Uncle Sam’s BBQ, triple gagnant du Ribfest de Trois-Rivières, Silver Bullet, gagnant du Ribfest de Québec, Crazy Canuck Smokers et Brick Yard BBQ.

De plus, les visiteurs auront la possibilité de se procurer des denrées comme les churros, queues de castor, limonade maison et autres produits dans diverses concessions alimentaires. Les entreprises locales Le Trou du Diable de même que la Distillerie Marianna seront également sur place.


« Les « ribbers » adorent venir chez nous en raison de la proximité avec le fleuve qui donne un arrière-plan incroyable à notre événement. Ils apprécient également le fait de pouvoir travailler avec des produits de qualité. Par ailleurs, qu’un visiteur soit seul ou accompagné de sa famille, nul doute qu’il se régalera à coût fort abordable, puisqu’habituellement, une bonne assiette est servie à moins de 15 $ dépendamment de la sélection et, bien entendu, de l’appétit », a mentionné M. Willie Lafond, membre du Festival gourmand du Québec.

À noter qu’un concours de mangeurs de porc effiloché consistant à engloutir deux livres de celui-ci, et ce, le plus rapidement possible sera présenté le dimanche 2 juin à 14 h. La compétition aura lieu tout juste avant le dévoilement des lauréats pour les prix du meilleur poulet et du meilleur porc effiloché parmi les restaurateurs présents cette année. Ces derniers auront au préalable été déterminés par un panel de juges composé de personnalités locales dont Joëlle Desaulniers (styliste), François Pratte (ex-boxeur), Robert Aubin (député) et Simon Marcotte (chef).

Un événement familial au profit du Centre de pédiatrie sociale de Trois-Rivières

Bien que l’accès au site du parc portuaire, situé au même emplacement que la grande scène du Festivoix, soit gratuit, les visiteurs sont invités à laisser une contribution volontaire au profit du Centre de pédiatrie sociale de Trois-Rivières. L’an dernier, plus de 10 000 $ avaient été amassés et l’organisation espère faire encore mieux cette année.

Les enfants auront l’occasion de se dégourdir les jambes grâce à la présence de l’équipe du Défi Hors Piste qui fera de l’initiation à la planche à roulettes le samedi et le dimanche après-midi. Une zone de détente, la terrasse des Aigles de Trois-Rivières, sera également aménagée. Pendant l’événement, les festivaliers pourront participer à un concours qui pourrait leur permettre de mettre la main sur un barbecue au charbon Komodo Joe gracieuseté de Meubles Jacob.

Le Ribfest de Trois-Rivières 2019 sera aussi le théâtre de diverses prestations musicales. Au nombre des artistes invités, soulignons entre autres les chansonniers Fred Pothier, Joémi St-Hilaire et Oli DG ainsi que les groupes Johny Gélinas Band (rock) et The Ramblers (varié).

Le comité organisateur tient à remercier ses partenaires, Énergie 102,3/Rouge FM 94,7, les Aigles de Trois-Rivières, Meubles Jacob, Costco et L’Hebdo Journal qui rendent possible la tenue de cet événement.

Les personnes intéressées par le Ribfest de Trois-Rivières 2019 peuvent consulter la page Facebook de l’événement pour tous les détails.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.