Publicité
7 mai 2019 - 11:19

La Bibliovente est de retour pour sa 21e édition

Par Salle des nouvelles

Ce samedi 11 mai de 8 h 30 à 16 h 30, les bibliothèques publiques de la région et le Réseau BIBLIO du Centre-du-Québec, de Lanaudière et de la Mauricie invitent la population à la 21e édition de leur Bibliovente. L’événement se tiendra à la bâtisse industrielle du terrain de l’exposition à Trois-Rivières.

Encore une fois cette année, plus de 80 000 livres usagés seront offerts en vente au coût de 3.00 $ le kilogramme : romans, documentaires, ouvrages de référence, etc. Plusieurs autres catégories seront vendues à l’unité : bandes dessinées, DVD, jeux de société, périodiques, etc. Rappelons que ces documents proviennent de l'élagage réalisé dans les bibliothèques et des dons reçus du public.

Par ailleurs, le jeudi 5 mai de 10 h à 17 h, la population est invitée à venir porter ses dons à la bâtisse industrielle. Lors de cette journée, nous acceptons les livres en bon état tels romans, documentaires, encyclopédies ou livres pour enfants. Une équipe sera sur place pour vous accueillir. C’est un appel à tous.

La Bibliovente permet de créer un événement familial autour du livre et de donner une seconde vie aux documents qui sont retirés des bibliothèques ou encore reçus en dons. Les profits servent à acheter de nouveaux documents, à développer des services, puis, à promouvoir le livre et les bibliothèques. Les bibliothèques qui participent à l’événement sont les bibliothèques de Notre-Dame-du-Mont-Carmel, de Shawinigan, de Trois- Rivières, puis du Réseau BIBLIO du Centre-du-Québec, de Lanaudière et de la Mauricie.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.