Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
20 septembre 2018 - 10:38 | Mis à jour : 11:08

Le Chœur de l’OSTR recrute : voix d’hommes recherchées

Le Chœur de l'Orchestre symphonique de Trois-Rivières est à la recherche de voix d'hommes (ténor et basse) pour la saison 2018-2019. Les choristes participeront aux concerts Noël au fil des siècles (15 décembre 2018) et Carmina Burana (2 juin 2019) présentés à la salle J.-A.-Thompson.

Le Chœur de l'OSTR compte 85 choristes placés sous la direction de Raymond Perrin. Les répétitions se déroulent les lundis à 19 h au Séminaire Saint-Joseph de Trois-Rivières. Pour toutes informations ou pour vous inscrire, contactez Denis Morneau au 819 373-5340 poste 1.

ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE TROIS-RIVIÈRES

Fondé en 1978, l'Orchestre symphonique de Trois-Rivières (OSTR) est formé de 54 musiciens professionnels. L'OSTR se distingue par la qualité et le raffinement de ses interprétations saluées par de nombreuses récompenses, dont des prix Opus, Félix et Juno, ainsi que par deux disques d'or. Sa programmation fait une place importante aux chefs-d'œuvre du grand répertoire et aux solistes de renom. Chaque saison, plus de vingt événements sont présentés, dont les séries Grands concerts, Matinées en musique, Musique à St.James et Conférences musicales, ainsi que des projets voués au jeune public (BOUM et OSTR_web) et des activités éducatives.

L’Orchestre symphonique de Trois-Rivières reçoit l’appui de nombreuses entreprises privées, dont Cogeco, Hydro-Québec, Canimex, le Port de Trois-Rivières, le Groupe Somavrac et Marmen, ainsi que de plusieurs organismes régionaux et gouvernementaux, dont le Conseil des arts et des lettres du Québec, la Ville de Trois-Rivières et le Conseil des Arts du Canada.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.