Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
26 avril 2018 - 17:00

Résultats de la 5e finale régionale de courts-métrages de la Mauricie

Par Salle des nouvelles

L’Unité régionale de loisir et de sport de la Mauricie, en partenariat avec Anthony Hamelin, l’école secondaire les Estacades et les écoles secondaires de la région était fière de présenter la 5e Finale régionale de courts-métrages des écoles secondaires de la Mauricie

Les parents et amis ont assisté en grand nombre à ce visionnement tant attendu. En tout, ce sont onze courts-métrages qui ont été présentés en grande primeur aux spectateurs.

Pour l’occasion, nous avons eu le droit à tous les genres cinématographiques, du drame à la comédie en passant par le western et l’horreur.

Également lors de cette soirée, sept prix ont été remis à nos jeunes vidéastes :

  • La mention spéciale du jury : Frédérique Bacon pour les courts-métrages Cambrousse et Ce qu’ils nous ont fait (École secondaire Paul-Le Jeune)
  • Meilleur acteur : Valentin Amey, L’identité (École secondaire du Rocher)
  • Meilleure actrice : Alexane Lavoie, Code 5 (École secondaire du Rocher)
  • Meilleur scénario : L’identité (École secondaire du Rocher)
  • Meilleure réalisation : Loïc Piché, Jeux (École secondaire Val-Mauricie)
  • Meilleure direction photo : Loïc Piché, Jeux (École secondaire Val-Mauricie)
  • Le Grand Prix du jury : Jeux (École secondaire Val-Mauricie)

    Restez au courant des activités de l'Unité régionale de loisir et de sport de la Mauricie en suivant leur page Facebook

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.