Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
9 novembre 2017 - 09:44 | Mis à jour : 09:45

Le FestiVoix: deux fois gagnants à l'échelle nationale!

Par Salle des nouvelles

Mardi soir dernier avait lieu au Château Royal à Laval le gala des premiers Prix Excellence Tourisme, organisé conjointement par l’Alliance de l’industrie du tourisme du Québec et et la Société des attractions touristiques du Québec, grâce à la précieuse collaboration du Ministère du Tourisme. Plus de 400 acteurs de l’industrie touristique québécoise étaient rassemblés. Un jury composé de 9 spécialistes du tourisme et des médias québécois aux horizons et expertises variés a analysé plus de 360 dossiers de candidature afin de sélectionner les finalistes et les lauréats.

Le FestiVoix est fier d’avoir remporté les honneurs nationaux dans les deux catégories dans lesquelles l’organisation étaient en nomination soit : Tourisme durable et Gestion des bénévoles. Deux secteurs d’activités près des valeurs de l’organisation et pour lesquelles le FestiVoix porte une attention particulière au niveau de son développement chaque année.

« C’est une grande fierté pour le FestiVoix d’avoir remporté au niveau national ces deux prix puisque l’événement est une grande aventure humaine à chacune de ses éditions. Le prix pour la gestion de nos bénévoles est d’autant plus symbolique pour nous, puisque ces derniers nous permettent de toujours aller plus loin en tant qu’organisation. De plus, nous nous faisons un point d’honneur de toujours développer nos façons de faire en termes de tourisme durable, notamment en étant un festival solidaire dans sa communauté.  » - Thomas Grégoire, directeur général du FestiVoix de Trois-Rivières.

Le FestiVoix désire remercier tous ses partenaires et bénévoles pour leur soutien et leur énergie qui ont permis de mettre la main sur ces deux prix nationaux.

La 25e édition du FestiVoix de Trois-Rivières aura lieu du 28 juin au 8 juillet 2018.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.