Publicité

12 janvier 2022 - 10:00

Vaccination COVID-19

Ouverture des rendez-vous pour la troisième dose pour les 35 ans et plus

Benjamin Richer

Par Benjamin Richer, Journaliste

Les plages de rendez-vous s’ouvrent ce mercredi pour les personnes âgées de 35 ans et plus après que Québec a décidé de devancer les dates la semaine dernière afin d’accélérer le rythme de vaccination pour les troisièmes doses.

La centrale de rendez-vous Clic Santé connaît actuellement un fort achalandage pour la vaccination. Malgré tout, il est important de prendre rendez-vous dès que possible.

Rappelons que des personnes, identifiées comme prioritaires, notamment dans le secteur de l’éducation, de la santé, mais aussi les femmes enceintes, celles souffrant de maladie chronique, les doubles vaccinés avec AstraZeneca ou encore les proches aidants sont déjà admissibles pour recevoir la dose de rappel.

Vendredi, les rendez-vous s’ouvriront pour les Québécois de 25 ans et plus et lundi prochain pour les 18 et plus.

Même si le vaccin de Pfizer devrait être privilégié pour les personnes de moins de 30 ans en raison de certains cas de myocardite et de péricardite lors de la vaccination des deuxièmes doses, les experts estiment que le risque demeure faible.

Il est également possible de recevoir une dose d’un vaccin différent à celui reçu lors de la première ou deuxième dose.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.