Publicité

21 décembre 2021 - 09:00

Baisse de 1,21 % du taux de la taxe foncière

Une hausse du compte de taxes résidentiel moyen de 2,88 % à Shawinigan

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Le conseil municipal de Shawinigan a adopté hier un budget de 112,3 M$ pour l’année 2022.

Toutefois, en fonction des montants qui ne font que transiter dans le budget, donc sans impact sur les revenus et les dépenses, le budget d’opération sera de 107,7 M$ en hausse de 4,9 %. Ces dépenses, reliées à des revenus équivalents, sont constituées, notamment, de subventions qui sont versées dans le cadre du Fonds régions et ruralités (FRR).

En fonction de la mise à jour des valeurs contenues dans le nouveau rôle d’évaluation 2022-2024, le compte de taxes moyen pour une résidence unifamiliale moyenne sera de 2 894,52 $, soit une hausse de 2,88 % sur celui de la résidence moyenne de 2021.

Pour amortir la hausse moyenne de 4,28 % des valeurs des maisons unifamiliales et pour conserver la variation du compte de taxes en bas de l’Indice des prix à la consommation (IPC), le taux de la taxe foncière a été réduit de 1,21 %, soit de 1¾ ¢ par tranche de 100 $ d’évaluation.

Le compte de taxes est constitué de deux sections : les taxes foncières reliées à la valeur de la propriété et les tarifications qui sont un montant fixe pour certains services. Les taxes foncières sont en hausse de 2,59 % alors que la tarification augmente de 4,09 %.

Tarification pour l'eau

Il faut noter que la tarification pour l’eau résidentielle demeure inchangée en raison des nombreux ajustements que nécessite le dossier de la Station de traitement de l’eau du Lac-à-la-Pêche, de la poursuite des opérations de distribution de l’eau potable dans l’ensemble du réseau municipal (incluant la portion de réseau reliée à la Station de traitement de l’eau du Lac-des-Piles) et de la hausse des coûts d’opération.

Pour une quatrième année consécutive, le tarif de l’eau demeure donc à 199,50 $.

La principale hausse de la tarification vient du service de la dette pour la mise aux normes de l’eau potable. Elle est fixée à 65 $ en raison du financement de ce projet, en hausse de 13,50 $.

Le service des égouts ainsi que les collectes de déchets et de matières recyclables augmentent d’environ 3 $. À noter que le tarif des matières recyclables est relié à l’ajustement à la facturation d’Énercycle (anciennement, la Régie de gestion des matières résiduelles de la Mauricie).

Le taux de la taxe foncière générale des immeubles de 6 à 9 logements a été fixé à 1,4255 $, soit le même que celui de la catégorie résidentielle. Celui de la catégorie commerciale est établi à 2,7207 $ alors que taux de la catégorie industrielle est de 3,4405 $.

Le taux de la catégorie agricole a été baissé à 0,9494 $, alors que celui des terrains vacants a été baissé à 2,8510 $. Dans ce cas, le taux est plus élevé, car il s’agit d’une mesure incitative à la construction pour les propriétaires de ces terrains situés majoritairement dans le périmètre urbain.

Il faut aussi noter que seuls les résidents des secteurs Shawinigan et Lac-à-la-Tortue ont à assumer une taxe foncière pour le paiement de la dette de leur ancienne municipalité.

« Je tiens à remercier mes collègues du conseil, la direction générale ainsi que le trésorier Alain Gravel et toutes leurs équipes pour leur contribution à l’élaboration de ce budget », conclut le maire Michel Angers.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.