Publicité

19 octobre 2021 - 08:23 | Mis à jour : 08:28

Pour se déplacer au Colisée Vidéotron

Lions de Trois-Rivières : la STTR offrira gratuitement le transport aux partisans

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

La Société de transport de Trois-Rivières (STTR) offrira gratuitement ses services de transport urbain et de transport adapté aux partisans de l’équipe des Lions de Trois-Rivières, lors de leurs parties locales.

Cette initiative a pour objectif de favoriser le transport collectif et de promouvoir une alternative plus écologique pour se déplacer au Colisée Vidéotron.

Pour le moment, le service régulier de la STTR sera offert lors de la tenue des parties. Toutefois, l’organisation suivra de près l’évolution de l’achalandage et travaillera en collaboration avec la Ville de Trois-Rivières pour ajuster son service aux besoins de mobilité des Trifluviens.

Pour se prévaloir de la gratuité, les usagers du transport urbain n’auront qu’à montrer un billet valide des Lions de Trois-Rivières au chauffeur d’autobus au moment de l’embarquement. Le billet devra correspondre à une partie se déroulant le jour même.

La gratuité sera offerte deux heures avant la partie et deux heures après la fin de celle-ci.

Rappelons également que la meilleure manière de se déplacer en transport collectif demeure de planifier ses déplacements avec l’application Transit.

Transport adapté

Pour se prévaloir de la gratuité, les usagers du transport adapté n’auront qu’à mentionner qu’ils désirent assister aux parties des Lions de Trois-Rivières, au moment d’effectuer leurs réservations au service à la clientèle de la STTR.

L’origine et la destination du déplacement devront obligatoirement être le Colisée Vidéotron et concorder avec la tenue d’une partie.

« Avec cette promotion, nous espérons que certains autosolistes seront tentés de se déplacer en transport collectif pour assister aux parties des Lions de Trois-Rivières », explique Charles-Hugo Normand, directeur des communications et des partenariats à la STTR.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.