Publicité

29 septembre 2021 - 08:30

Schéma d’aménagement et de développement durable

Des orientations de développement jusqu’en 2030 à Shawinigan

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Après un travail de longue haleine, la Ville de Shawinigan a reçu l’avis de conformité final du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation en lien avec son Schéma d’aménagement et de développement durable en juin dernier.

Cette dernière étape a pu être franchie puisque, conformément à la loi, le document répond aux orientations gouvernementales.

« On peut dire que c’est l’aboutissement de plusieurs années d’un travail de concertation colossal, et je tiens à saluer les nombreuses personnes qui ont œuvré de près ou de loin sur ce dossier d’envergure », indique le maire Michel Angers.

« Shawinigan est en phase avec les grandes orientations d’aménagement et de développement durable, toujours dans l’objectif de faire de notre Ville un milieu de vie innovant, tourné vers les valeurs du 21e siècle et répondant aux préoccupations des citoyens. »

« Nous sommes contents de cette finalité », explique la directrice du Service de l’aménagement du territoire, Élyse Ménard. Les orientations du Schéma d’aménagement s’inscrivent en cohérence avec la vision de développement durable souhaité par les élus et la population. Un autre grand travail est maintenant à accomplir pour traduire cette vision dans un plan d’urbanisme et dans nos règlements de zonage. Les citoyens seront invités aussi à participer à ces travaux dans les prochaines années. »

Rappelons que la Ville dispose de deux ans suite à l’adoption du Schéma pour réaliser un plan d’urbanisme et une refonte de ses règlements d’urbanisme. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.