Publicité

5 juillet 2021 - 12:00 | Mis à jour : 7 juillet 2021 - 10:59

Été 2021

La prudence est de mise sur les cours d’eau

Par Salle des nouvelles

Les niveaux d’eau un peu partout au Québec sont considérablement bas cette année. Les plaisanciers devront porter une attention toute particulière.

Le printemps 2021 est le plus sec enregistré par Hydro-Québec depuis les années 50. Ce phénomène s'explique par une crue printanière et des précipitations plus faibles que la normale.

Dans certains secteurs du sud du Québec, depuis le 1er avril, il n'est tombé que 40 % de la pluie reçue en temps normal. Ce facteur s’ajoute à la faible couverture de neige de l'hiver, affectant donc les réservoirs d’eau.

Les niveaux normaux d’été seront donc atteints plus tard selon Hydro-Québec. C'est notamment le cas pour les réservoirs Taureau, dans Lanaudière, Baskatong et Cabonga en Outaouais et Decelles, en Abitibi-Témiscamingue.

L’organisation tient à préciser que cette situation n'aura aucun impact sur l'approvisionnement hydroélectrique du Québec en raison des autres réservoirs plus au nord et donc moins touchés par ces facteurs climatiques.

Bien que des précipitations parfois abondantes ont eu lieu dans les derniers jours, les plaisanciers doivent être prudents en surveillant de près la profondeur et en restant loin des installations d’Hydro-Québec.

Source : CNW Telbec.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.