Publicité

22 avril 2021 - 14:00

Jour de la Terre

400 lb de déchets ramassés par des bénévoles à Trois-Rivières

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

En ce Jour de la Terre, Environnement Mauricie a dévoilé les résultats de la Chasse aux déchets qui s’est déroulée samedi dernier dans les quartiers trifluviens de Sainte-Cécile et de Saint-Philippe.

Lors de cette activité, une cinquantaine de bénévoles ont ramassé 400 livres de matières qui jonchaient les rues et parcs, dont 70 livres qui ont pu être mis à la récupération, sur un parcours de 14 km.

« Ce nettoyage du printemps est une modeste contribution qui fait du bien au moral », souligne Lauréanne Daneau, directrice générale d’Environnement Mauricie. Quand la population voit des gens ramasser des déchets qui ne sont pas les leurs, elle reçoit un message fort : nous sommes tous responsables de l’espace public. »

Mme Danueau encourage la population à prendre de telles initiatives en tout temps.

Palmarès des déchets

Tout le monde s’attendait à ce que les masques sanitaires soient la grande vedette de ce nettoyage.

« C’est vrai qu’on en a ramassé beaucoup avec nos pinces, mais le trophée du déchet vedette est décerné à Tim Horton », précise l’organisateur de l’activité et conseiller pour Environnement Mauricie, Anthony Levac.

C'est signe que le problème en est un de comportement et non de crise sanitaire. ajoute M. Levac..

Pour ajouter un brin d’humour, les organisateurs souhaitent remettre des prix :

Catégories :

La compagnie surreprésentée : Tim Horton

Le plus grand nombre : les mégots de cigarettes

Le plus étrange : le bong à pot

Le plus dangereux ; des bombonnes de peinture en aérosol

Le plus répugnant : des couches et serviettes hygiéniques

Participation citoyenne

Le conseiller municipal du district Marie-de-l’Incarnation Denis Roy se réjouit de la participation citoyenne tout en tirant certains constats : « on a encore beaucoup de chemin à faire en matière de sensibilisation et de responsabilisation ».

Pour Dany Carpentier, conseiller du district de La-Vérendrye, « l’entretien et la propreté autour des immeubles c’est une fierté que l’on se donne pour avoir de beaux quartiers. »

« Prendre soin les uns les autres, passe par de petits gestes souvent discrets » ajoute pour sa part Pierre Montreuil, conseiller du district du Carmel qui souhaite voir l’activité se répéter pour créer un effet d'entrainement.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.