Publicité

20 mars 2021 - 12:02

Adaptation aux changements climatiques

157 000 $ pour des espaces publics attractifs et durables à Shawinigan

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

La députée de Laviolette-Saint-Maurice, Marie-Louise Tardif, souligne qu’elle se réjouit de l’aide financière de 157 000 $ annoncée par la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest, pour la réalisation d’études pour le développement de corridors de transport actif et d’espaces publics attractifs et durables dans le cadre du Programme d’aide financière pour la planification de milieux de vie durables (PMVD).

Issu du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation, le PMVD soutient la ville de Shawinigan dans ses efforts de lutte contre les changements climatiques en favorisant la planification et la mise en place d’aménagements durables qui contribueront à réduire leurs émissions de gaz à effets de serre (GES).

Le projet vise à planifier l’aménagement de certains corridors de mobilité et espaces verts stratégiques dans le périmètre urbain de la ville de Shawinigan.

Il permettra aussi de développer la qualité de l’offre en transport actif avec que la création de pistes cyclables et de liens piétonniers.

Le projet prévoit d’abord la réalisation d’études permettant de caractériser le couvert forestier et d’inventorier les arbres dans les corridors et espaces verts. Par la suite, des propositions d’aménagements et de parcs éphémères seront élaborées pour chaque site sélectionné.

La ville produira également un guide décrivant les pratiques à mettre en œuvre pour aménager et entretenir de manière durable la végétation et le couvert forestier des sites choisis.

« Je me réjouis des initiatives qui sont proposées par la Ville de Shawinigan, affirme Mme Tardif. Elle soumet des pratiques nouvelles et ambitieuses en aménagement du territoire qui, j’en suis certaine, offriront à nos communautés des milieux de vie agréables qui émettent moins de GES.»

« Cette subvention va nous permettre une réflexion importante sur les mesures concrètes que nous pouvons prendre pour atténuer l’impact des changements climatiques, ajoute Michel Angers, maire de Shawinigan. Elle s’inscrit également dans l’établissement de notre plan de transport ainsi que dans l’élaboration de notre plan directeur des parcs et espaces verts ». .

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.