Publicité

1 février 2021 - 11:00

L’implantation est prévue pour l’été 2021

Nouveaux circuits : la RTCS souhaite obtenir votre avis

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

La Régie de transport en commun de Shawinigan (RTCS) souhaite améliorer son offre de service en modifiant ses circuits d’autobus et invite les usagers à consulter la proposition de nouveaux circuits et, au besoin, à formuler des suggestions.

« L’équipe de la RTCS travaille depuis plusieurs mois à l’élaboration de circuits d’autobus améliorés, qui tiennent compte des différentes demandes que nous avons reçues au fil des dernières années », souligne Jean-Yves Tremblay, conseiller du district des Hêtres et président de la RTCS.

« La pandémie a retardé le processus, mais nous sommes maintenant prêts à recevoir les commentaires et suggestions sur le modèle proposé pour le peaufiner davantage. »

Pour consulter la carte des nouveaux circuits proposés, visitez le shawinigan.ca/circuitsrtcs.

Des copies papier sont aussi disponibles dès aujourd’hui dans tous les autobus de la RTCS.

Les usagers ont jusqu’au 19 février 2021 pour transmettre leurs suggestions et commentaires : [email protected] ou 819 536-7200.

La RTCS ne peut s’engager à répondre favorablement à toutes les suggestions reçues, mais affirme qu’elles seront toutes compilées et prises en considération dans l’élaboration des circuits finaux, dont l’implantation est prévue pour l’été 2021.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.