Publicité

18 décembre 2020 - 09:17

Le public est invité à jouer dehors jusqu’au 10 janvier

Le Moulin Michel reste accessible, malgré les nouvelles mesures de confinement

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Le Moulin Michel de Bécancour souhaite informer la population que les horaires d’ouverture, les conditions d’accueil et les services offerts au Quartier général des fêtes demeurent inchangés, malgré les nouvelles mesures de confinement annoncées par le gouvernement, mais rappelle toutefois aux visiteurs de bien respecter les consignes.

Le site extérieur, lieu public et communautaire, est ouvert gratuitement en tout temps.

Il est possible de faire des bonshommes de neige et fr sillonner le petit sentier d’un peu plus de 1 km. Vous êtes invité à profiter de l’air pur, de la nature et du superbe décor illuminé de Noël.

Sur place, à la fenêtre du Moulin Michel, en plus des breuvages chauds et douceurs pour emporter, il est aussi possible de se procurer les pâtés maison aux saveurs locales, des vins locaux (à l’achat de nourriture) et plusieurs idées cadeaux locales (farine, miel, confitures, etc.).

Programmation en ligne

Concours de dessins : c’est aujourd’hui le 18 décembre à 20h en direct de la page Facebook que seront annoncés les gagnants du concours du « Moulin à colorier ». Les 5 gagnants recevront un ensemble décadent gâteau et sucrerie de l’artiste pâtissière Annie Auger de Nicolet (valeur de plus de 70$ chacun).

19 décembre 19h : le père Noël racontera en direct un conte magique pour toute la famille sur la page Facebook du moulin à 19h. Lien vers l’événement : https://fb.me/e/25ldbhg56

27 décembre, 3 et 10 janvier 20h : ce sera au tour de Marc-André Fortin de partager des contes de l’imaginaire de notre coin de pays, issus de son recueil À villages découverts.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.