Publicité

30 novembre 2020 - 09:02

Québec versera ce soutien au Comité paritaire de l'industrie de la région

460 000 $ pour former davantage de mécaniciens automobiles en Mauricie

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, Jean Boulet, annonce un soutien financier de 460 178 $ au Comité paritaire de l'industrie de l'automobile de la Mauricie visant à soutenir la formation de 22 travailleurs de la région dans le domaine de la mécanique automobile.

Ce projet de formation en alternance travail-études permettra aux participants de développer leurs compétences pour mieux répondre à l'évolution rapide des technologies du secteur de l'automobile et ainsi favoriser leur maintien en emploi.

Au total, 1 080 heures seront consacrées à la formation en classe, tandis que 720 heures seront dédiées aux stages en entreprise.

À terme, cette formation permettra aux participants d'obtenir un diplôme d'études professionnelles et à 22 entreprises de compter sur une main-d'œuvre qualifiée.

« Le Québec fait face à une crise sans précédent qui nous pousse à repenser nos façons de faire pour être encore plus performants et pour maintenir notre compétitivité, souligne M. Boulet. Il était important pour votre gouvernement d'appuyer une initiative de formation comme celle-ci notamment en contexte de pandémie, où le rehaussement des compétences fait partie des solutions pour traverser cette période difficile. Ce projet permettra ainsi de maintenir l'expertise de nos mécaniciennes et de nos mécaniciens, qui évoluent dans un contexte d'évolution rapide des technologies automobiles. »

Faits saillants :

• Le Programme de formations de courte durée privilégiant les stages dans les professions priorisées par la CPMT vise à répondre aux besoins des entreprises éprouvant des difficultés quant au recrutement de main-d'œuvre, mais également à augmenter l'engagement des organisations en matière de formation de la main-d'œuvre actuelle et future.

• Rappelons qu'il s'agit d'une initiative à la fois du Centre de formation professionnelle Qualitech et du Comité paritaire de l'industrie de l'automobile de la Mauricie, en partenariat avec le Centre de services scolaire du Chemin-du-Roy et la Corporation des concessionnaires d'automobiles de la Mauricie.

• La croissance annuelle du secteur de la mécanique automobile, visé par ce projet, est de 0,3 %.

• La part des entreprises du milieu de la mécanique automobile ayant des besoins en formation est de 45 %, tandis que la part des travailleurs sans diplôme issus du même secteur est de 20,1 %.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.