Publicité

11 novembre 2020 - 14:00

Pandémie de la COVID-19

Assouplissement des mesures : il est trop tôt pour se prononcer sur Noël, estime Geneviève Guilbeault

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

Lors de son point de presse de ce matin, la vice-première ministre, Geneviève Guilbault, a souligné le Jour du Souvenir qui est « une journée très importante pour tout le monde au Québec ». Elle a ensuite précisé que les règles liées à la pandémie pendant le temps des Fêtes ne sont pas encore déterminées.

« On honore la mémoire et le sacrifice fait par des milliers de Québécois durant ce jour où on souligne l'Armistice de la fin de la Première Guerre Mondiale. » A exprimé Geneviève Guilbault. « Nous devons aussi nous souvenir et honorer ceux qui combattent encore aujourd'hui.» 

La pandémie au temps des Fêtes

Selon la vice-première ministre du Québec, il est trop tôt pour se prononcer sur ce à quoi ressemblera la période des Fêtes cette année.

Elle a dit reconnaître les grands sacrifices faits par les Québécois et souhaite pouvoir offrir un temps des Fêtes festif « mais très modestement, car à chaque fois que l'on reprend nos activités les cas augmentent alors on veut éviter cet effet yoyo. » 

Dans son discours, elle rappelle qu'il est essentiel de continuer à suivre les règles de la santé publique.

« C'est fort probable qu'il n'y ait pas de gros partys à 20-25 personnes, mais on espère pouvoir au moins retrouver des proches et quelques amis. On a annoncé le rouge jusqu'au 23 novembre alors on verra à ce moment-là. » A-t-elle conclu sur ce sujet.

Dans les CHSLD
Dans les CHSLD la situation est bien moins pire qu'à la première vague selon les mots de Geneviève Guilbault. « Cela grâce aux mesures qui ont été mises en place, au développement d'une culture de prévention et un contrôle des infections qui a été renforcé grâce à la nomination d'un responsable par établissement et des nouvelles préposées formées. »

Il y a énormément d'efforts qui ont été faits par les PDG des CIUSSS qui sont en contact direct avec les CHSLD. Cependant, la pénurie de main-d'oeuvre est toujours importante dans plusieurs régions.

« Tout n'est pas parfait partout, mais on a tiré des leçons de la première vague et on a amélioré des choses. » A-t-elle ajouté.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.