Publicité

10 novembre 2020 - 10:30

5 000 internautes ont navigué sur la nouvelle plateforme

Un bilan positif pour la 1re édition du Salon des aidants et des aînés virtuel

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Au lendemain de la 1re édition du Salon des aidants et des aînés virtuel qui s’est déroulé du 1er au 8 novembre, l’Appui Mauricie annonce que les prévisions en termes de fréquentation ont été atteintes.

Ce sont près de 5 000 internautes qui ont navigué sur la nouvelle plateforme, leur permettant de visiter les 51 kiosques, d’assister aux 31 ateliers ainsi qu’aux 2 conférences majeures, dont celle de Marie-Claude Barrette.

Bien que les ateliers ont certainement été un attrait important pour les visiteurs, un très grand nombre d’internautes ont navigué parmi les kiosques du Salon des aidants et des aînés pour s’outiller et se renseigner sur les ressources et les produits disponibles afin de faciliter leur maintien à domicile ou celui d'un proche.

Selon les statistiques de la plateforme, les exposants ont reçu au total près de 3 500 visites pour un total de 33 500 pages vues en 8 jours. Parmi les mots-clés de recherche les plus populaires, notons soutien à domicile, loisir, autres maladies et handicaps.

Les ateliers, quant à eux, ont accueilli en moyenne une quarantaine de participants en direct. Les plus populaires ont pu atteindre, simultanément, 250 participants.

Engouement

Cet engouement pour les ateliers ne se tarit pas. En date du 9 novembre, les ateliers ont touché près de 36 000 personnes qui ont visionné, ensemble, plus de 116 000 minutes du contenu vidéo qui leur était présenté.

Pour les visiteurs qui n’ont pas pu se rendre sur la plateforme du Salon des aidants et des aînés (www.salondesaidants.ca), celle-ci reste accessible jusqu’au 23 novembre. Les visiteurs pourront y découvrir ou redécouvrir les kiosques et créer leur liste de « Favoris » pour se l’envoyer par courriel ensuite.

Les ateliers, quant à eux, resteront accessibles également pour un minimum de deux semaines.

« Nous sommes heureux de voir que les visiteurs s’intéressent autant aux ateliers qu’aux kiosques. Ils prennent le temps de visiter les kiosques et sont intéressés par ce que les exposants ont à leur offrir. Nous avons eu la visite d’internautes des 4 coins du Québec et même de la France. C’est l’avantage du virtuel, on peut rejoindre des personnes d'un peu partout », souligne Florence Pauquay, directrice générale de l’Appui Mauricie.

Bien que l’heure soit encore au bilan, le succès du Salon des aidants et des aînés virtuel laisse entrevoir la possibilité de faire de cet événement un rendez-vous complémentaire au Salon des aidants et des aînés physique qui a lieu à Trois-Rivières et Shawinigan. Ce 1er Salon des aidants et des aînés virtuel a inspiré d’autres organisations.

« Nous avons déjà eu des demandes d’autres régions pour voir s’ils pouvaient utiliser cette plateforme afin d’organiser, eux aussi, un Salon virtuel pour les aînés. Ce n’est qu’un début, mais fort prometteur », mentionne Vanessa Bouchard, responsable des communications et du développement à l’Appui Mauricie.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.