Publicité

9 novembre 2020 - 09:30

La Bostonnais, La Tuque, Notre-Dame-du-Mont-Carmel, Grandes-Piles et Trois-Rivères

600 000 $ pour l’entretien du réseau routier dans 5 municipalités de la circonscription

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Québec accorde une aide financière de 591 616$ aux municipalités de La Bostonnais, La Tuque, Notre-Dame-du-Mont-Carmel, Grandes-Piles et Trois-Rivères afin de les soutenir dans l’entretien courant et préventif de leur réseau routier local.

C’est la députée de Laviolette – Saint-Maurice, Marie-Louise Tardif, qui en a fait l’annonce au nom du ministre des Transports, François Bonnardel.

Le gouvernement répond ainsi aux besoins des municipalités en matière de voirie locale.

Ces investissements permettront d’améliorer les infrastructures routières dans les municipalités de Laviolette – Saint-Maurice.

C’est pourquoi, dans le cadre du dernier budget, les sommes destinées au réseau municipal par l’entremise du Programme d’aide à la voirie locale ont été bonifiées de 310 M$.

De ce montant, 100 M$ servent à soutenir les municipalités dans le contexte actuel de la pandémie de COVID-19.

« L’investissement que j’annonce sera bénéfique pour les citoyennes et citoyens de la circonscription de Laviolette – Saint-Maurice, car il permettra la réalisation de travaux essentiels sur le réseau routier local, souligne Mme Tardif. Ces projets contribueront à la relance économique dans nos municipalités et permettront de maintenir de nombreux emplois. » 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.