Publicité

19 septembre 2020 - 12:00

324 ans d’histoire

Le Collège Marie-de-l’Incarnation a marqué sa reconnaissance aux Ursulines

Par Salle des nouvelles

Le jour de la reconnaissance pour les Ursulines, c'était jeudi. Le Collège Marie-de-l’Incarnation a rassemblé, dans sa cour intérieure, toute la population étudiante et les Ursulines pour sa journée de la reconnaissance. Une occasion de célébrer les plus de 324 ans d’histoire qui marquent le Collège cette année.

Le jour de la reconnaissance est l’occasion pour les élèves, les éducateurs, les anciens et anciennes de reconnaître l’apport de l’oeuvre éducative des Ursulines à Trois-Rivières. Cette cérémonie consiste à prendre un moment afin de souligner le dévouement, la passion et le don de soi des Ursulines qui ont contribué à faire de cette école une institution forte de son attention à la personne, son amour charité et de son unité.

Le jour de la reconnaissance souligne le travail de celles qui ont bâti ce collège, qui ont contribué à lui faire traverser le temps et qui continuent de porter le Collège à bout de bras et dans leur coeur.

Traditions et nouveautés

La cérémonie de cette année marque aussi un événement important de cette rentrée 2020-2021. Le Collège a profité du rassemblement des membres de la communauté pour inaugurer le programme nature du préscolaire 4 ans. La présentation des lieux et du projet éducatif a teinté de nouveautés la cérémonie.

Les acteurs du projet éducatif ont remis des tranches d’un arbre en fin de vie à l’enseignante du préscolaire 4 ans afin de créer une oeuvre inaugurative avec les élèves.

Fort sentiment d’appartenance. Les élèves du préscolaire, primaire et du secondaire ont pris un moment pour faire la levée du drapeau des Ursulines, pour remercier ces dernières et pour se réunir pour célébrer la force d’un Collège toujours grandissant. Le traditionnel discours d’un ancien élève a été livré par Émilie Simard, ancienne élève aujourd’hui enseignante du préscolaire au Collège.

Certains parents du préscolaire 4 ans ainsi que la présidente du conseil d’administration Catherine Groleau, étaient présents. Les Ursulines se sont également déplacées de leur résidence en bordure de la rivière Saint-Maurice pour l’occasion. Les mesures sanitaires émises par la Santé publique ont été respectées à la lettre lors de l’événement.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.