Publicité

14 juin 2020 - 09:00

Exigeance d'actions concrètes du gouvernement

Victimes de la pyrrhotite: une solidarité se forme à travers 31 municipalités en Mauricie

Par Salle des nouvelles

Ce sont 31 municipalités qui ont donné leur appui aux victimes de la pyrrhotite, le plus important vice de construction résidentielle de l’histoire canadienne, et demandent aux gouvernements d’agir pour résoudre cette crise.

Dans les dernières semaines, les villes de Trois-Rivières, de Shawinigan, de Saint-Boniface et de Bécancour, ainsi que les MRC de Maskinongé et des Chenaux, qui représentent 27 municipalités, ont en effet adopté des résolutions d’appui à la Coalition d’aide aux victimes de la pyrrhotite (CAVP), en reconnaissant les impacts dévastateurs de la pyrrhotite en Mauricie et exigeant des actions concrètes des deux paliers de gouvernement.

L’ensemble des villes et MRC touchées par la pyrrhotite invitent les gouvernements provincial et fédéral à s’allier pour mettre fin à la crise qui sévit depuis 2008, et demandent que l’amende imposée à SNC-Lavalin soit utilisée pour venir en aide aux victimes, propriétaires d’immeubles dont les fondations sont affectées par la pyrrhotite.

Résoudre la crise en relançant l’économie de la Mauricie

Alors que les gouvernements réfléchissent à la relance économique, la CAVP a identifié des solutions à court terme qui permettraient de faire avancer plusieurs dossiers et participer à la relance économique de la région dans le contexte de la pandémie.

À titre d’exemples, en ajustant et en bonifiant le Programme pour les résidences endommagées par la pyrrhotite, en offrant des lettres de garantie pour les maisons dites en zone grise, et en réalisant les tests de pyrrhotite manquants, les gouvernements pourraient soulager les nombreuses victimes et, du même coup, dynamiser le secteur de la construction en région.

« En février dernier, la CAVP a déposé un document étoffé aux représentants des deux paliers de gouvernement et ceux-ci ont tout en main pour faire avancer les divers enjeux et tout mettre en œuvre pour résoudre cette crise qui afflige des milliers de familles en Mauricie, depuis plus d’une décennie, a déclaré Alain Gélinas, président de la CAVP.

« Ce vice de construction a fait perdre des millions de dollars en taxes aux municipalités concernées. Nous tenons à remercier les élus municipaux de leur soutien et demandons maintenant aux autres paliers de gouvernement de passer à l’action et de nous aider à tourner la page sur ce sombre chapitre. En plus de la pandémie, le dossier de la pyrrhotite n’en demeure pas moins un enjeu régional de premier plan depuis déjà 12 ans et affecte des milliers de victimes, d’où l’importance d’agir rapidement ».

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.