Publicité
14 février 2020 - 14:59

UQTR : un des campus les plus performants au Québec

Par Salle des nouvelles

L’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) a été récompensée par la prestigieuse American Society of Heating, Refrigerating and Air-Conditioning Engineers (ASHRAE) pour avoir modernisé de manière novatrice le réseau énergétique de son campus.

Ce réseau est maintenant un des plus performants de tous les campus universitaires au Québec.

Grâce à un projet visant la globalité de ses infrastructures électromécaniques, le campus de l’UQTR a réduit ses émissions de gaz à effet de serre de 53 %. Cela représente une baisse de plus de 829 tonnes par année, ce qui correspond au retrait de 368 voitures de la circulation.

De plus, en repensant ses stratégies de production et de distribution d’énergie, l’UQTR a fait chuter sa consommation énergétique de 25 %. Cette économie permettrait d’alimenter 270 maisons unifamiliales québécoises moyennes.

« L’amélioration de la performance énergétique du campus était une préoccupation de longue date pour l’UQTR. L’équipe technique avait d’ailleurs travaillé en ce sens sur divers projets ces dernières années avec l’optimisation des systèmes et des équipements, le raffinement des séquences de contrôle, ainsi que plusieurs autres interventions. Mais pour améliorer significativement la performance énergétique du campus, on ne pouvait plus dépendre de petits projets à la pièce. Il fallait s’attaquer au réseau énergétique dans sa globalité », explique Luc Biron, directeur du Service de l’équipement de l’UQTR.

L’UQTR a fait appel à Ecosystem, une firme spécialisée dans la conception et la construction intégrée, pour mener les travaux sur l’ensemble du réseau énergétique qui relie 15 pavillons sur un campus de 250 000 m 2 .

L’ensemble des travaux s’est échelonné de 2012 à 2014 et ont nécessité des investissements de 6,3 M$.

Économies annuelles

Les économies annuelles d’environ 440 000 $ générées par le nouveau système permettront à l’UQTR de rembourser son investissement d’ici 2023. Outre ces importants bénéfices, le projet a simplifié l’opération du réseau, un avantage majeur pour l’équipe du Service de l’équipement.

L’UQTR a donc reçu une mention honorable dans la catégorie « Bâtiments académiques existants » lors d’une soirée soulignant les Méritas Technologiques ASHRAE, tenue à Montréal, en janvier dernier. Cette association reconnue mondialement honore les projets d’ingénierie visant à rendre hautement performants les systèmes de chauffage, de ventilation, de climatisation et de réfrigération.

L’honneur de l’ASHRAE s’ajoute au Prix de la gestion énergétique institutionnelle (Institutional Energy Management Award) qui avait été décernée par l’AEE – Association des ingénieurs en énergie en 2018.

Le projet implanté à l’UQTR fera également l’objet d’un panel de discussion lors du congrès de l’Association canadienne du personnel administratif universitaire (ACPAU) qui se tiendra à l’Université de Toronto du 14 ou 16 juin 2020. Luc Biron, directeur du Service de l’équipement de l’UQTR, et M. Frédérick Marchand, concepteur senior chez Ecosystem, y présenteront l’approche de conception et de construction intégrée qui a permis à l’UQTR de maximiser les résultats de son projet de performance énergétique.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.