Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
16 octobre 2017 - 15:19 | Mis à jour : 16:53

Arrestation pour agression armée

Par Salle des nouvelles

Les policiers de la Direction de la police de Trois-Rivières ont procédé samedi matin à l’arrestation d’un homme en lien avec une agression survenue plus tôt dans la nuit. 

Tôt samedi matin, monsieur Émile Beaulieu, 20 ans, s’est présenté à une résidence de Trois-
Rivières, secteur Sainte-Marthe-du-Cap et a asséné des coups avec une arme blanche à deux hommes. Ces derniers ont subi des blessures importantes et ont été hospitalisés. On ne craint pas
pour leur vie.

Monsieur Beaulieu a quitté les lieux et a été arrêté à Québec par le service de police de Québec. Il a ensuite été transféré à Trois-Rivières pour l’interrogatoire avec les enquêteurs. Il a été détenu et a comparu lundi en après-midi.

Monsieur Émile Beaulieu a comparu pour divers chefs d’accusation soit : Voies de fait graves et voies de fait armées.

Il est à noter qu’aucune personne impliquée dans cet évènement n’était connue du milieu policier.

La Direction de la police de Trois-Rivières rappelle que toute personne voulant partager des renseignements, de façon confidentielle, peut le faire par le programme HALTE AU CRIME, en communiquant au numéro 819-370-6700, ou directement sur le site internet du programme à l’adresse halteaucrime.v3r.net. 
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.