Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
12 septembre 2017 - 14:18 | Mis à jour : 14:22

Une nouvelle ressource s’ajoute chez GROUPÉ

Par Salle des nouvelles

GROUPÉ Mauricie + Rive-sud est très fier d’annoncer l’arrivée de madame Lucie Proulx à titre de chargée de projet. Elle assurera la coordination et la réalisation de projets structurants visant le développement des secteurs clés de GROUPÉ. Ces secteurs sont les technologies de l’information, les technologies vertes, le transport, la transformation alimentaire, les services industriels et la culture. Détentrice d’un programme court en évaluation de programmes publics de l’ÉNAP et d’un baccalauréat en science politique, Mme Proulx a cumulé 18 années d’expérience en développement des organisations et en gestion de projet tant au palier local et régional en Mauricie et Centre-du-Québec. 
 
« Je suis très contente de renouer avec le développement économique de la Mauricie et de la Rive-sud. Au cours des prochains mois, je travaillerais sur différents projets qui auront pour objectif de répondre aux enjeux du recrutement de la main-d’œuvre, du développement des affaires ou du réseautage entre les entreprises, » a mentionné Mme Proulx. 
 
La mission de GROUPÉ Mauricie + Rive-Sud est de mobiliser les leaders d'affaires afin d'accélérer la diversification et le développement économique par la mise en œuvre de projets d'affaires structurants répondant à des problématiques ou à des opportunités communes. 
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.