Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
7 novembre 2017 - 15:45

Qualification nationale canadienne ouverte : De bons résultats pour les patineurs de la région

Par Salle des nouvelles

L’Anneau olympique de Calgary accueillait 120 patineurs de vitesse sur courte piste de partout au pays, lors de la Qualification nationale canadienne ouverte, présentée du 2 au 5 novembre.
 
La Qualification nationale canadienne ouverte regroupe les 25 meilleurs athlètes seniors et les 25 meilleurs juniors par genre selon les classements nationaux de l’an dernier (en excluant ceux qui ont participé aux sélections olympiques du mois d’août dernier). Les positions restantes sont comblées selon des critères de temps. Quatre patineurs de Trois-Rivières étaient présents à la compétition. Léa Chamberland Dostie et Simon Daudelin avaient obtenu leurs laissez-passer, parmi les 25 patineurs présélectionnés, alors que Philippe Daudelin et Alexandre Noël ont réussi à se tailler une place selon les critères de temps.
 
Trois épreuves étaient au programme de la compétition, soient le 1500m, le 500m et 1000m.
Au 1500m, Philippe Daudelin a causé toute une surprise, à sa première présence en compétition nationale. Le cadet de la délégation trifluvienne, du haut de ses 15 ans, s’est faufilé dans le « top group » pour terminer au 11e rang. Léa Chamberland Dostie, également classé dans le « top group », a terminé au 17e rang. Simon Daudelin et Alexandre Noël ont pris respectivement le 29e et 31e rang. Sur la glace rapide de l’Ovale de Calgary le jeune Daudelin a arrêté le chrono à 2:17.502. Au 500m, Léa Chamberland Dostie a terminé au 16e rang et Philippe Daudelin au 41e rang. En raison de pénalités, Simon Daudelin et Alexandre Noël terminent respectivement au 54e et au 56e rang. À cette distance, Philippe Daudelin en a profité pour réaliser son meilleur chrono avec un temps de 0:42.972 alors que Chamberland-Dostie a elle aussi réalisé son meilleur chrono avec un temps de 0:45.883. La dernière journée était consacrée à la distance du 1000m. Simon Daudelin a terminé au 25e rang, Léa Chamberland Dostie au 29e rang, Alexandre Noël au 45e rang. En raison d’une pénalité, Philippe Daudelin a terminé au 55e rang.
 
Au cumul des points des trois distances, Léa Chamberland Dostie termine au 20e rang, Philippe Daudelin au 24e rang, Simon Daudelin au 33e rang et Alexandre Noël au 47e rang. Chez les juniors, Léa Chamberland Dostie et Philippe Daudelin terminent au 12e rang chez les juniors. Simon Daudelin prend le 19e rang et Alexandre Noël le 31e rang.
 
La Qualification nationale canadienne ouverte représente une étape importante dans la saison des patineurs de vitesse sur courte piste qui n’ont pas participé aux sélections olympiques puisqu’elle est l’une de leurs dernières opportunités pour se qualifier pour les compétitions de sélection en vue des Championnats du monde juniors 2018 et des équipes nationales seniors et de développement de la saison prochaine.
 
En route vers les Championnats du monde juniors
Nos athlètes trifluviens, tous de la catégorie junior (soit ceux âgés d’au moins 14 ans, mais moins de 19 ans au 1er juillet 2017), visaient l’une des 30 places par genre disponibles pour prendre part aux Championnats canadiens juniors, présentés du 15 au 17 décembre au Centre Georges-Vézina de Saguenay. Cette compétition servira de sélection pour l’équipe qui représentera le pays aux Championnats mondiaux juniors, du 2 au 4 mars à Varsovie, en Pologne.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.