Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
13 septembre 2017 - 11:41

L’AGE UQTR court pour la cause

Par Salle des nouvelles

L’Association générale des étudiants de l’Université du Québec à Trois-Rivières (AGE UQTR) présentera la première édition du « Colore ta course », le 15 octobre prochain, dès 11h, sur le campus de l’UQTR. Cette course, ouverte à tous, proposera des parcours de 2,5 km, 5 km et 10 km où une explosion de couleurs éclaboussera les participants à chaque étape.  
 
L’événement, qui peut compter sur la présidence d’honneur de M. Daniel Lepage, comporte une dimension plaisir et met aussi l’accent sur la santé mentale et la prévention du suicide. Les participants courront en effet pour cette cause puisqu’une partie des fonds amassés seront remis à l’Association québécoise de prévention du suicide (AQPS) et à la Fondation prévention suicide les Deux Rives. 
 
Chaque coureur recevra une « trousse du participant », un chandail blanc, une consommation gratuite à la Chasse-Galerie et des objets promotionnels offerts par différents partenaires de la Course. Les vestiaires du Centre de l’activité sportive de l’Université seront ouverts gratuitement pour les coureurs et plusieurs kiosques, notamment tenus par l’AQPS et la Fondation prévention suicide les Deux Rives, seront tenus à la ligne de départ.  
 
Les billets sont disponibles :  https://events.studentsphere.ca/fr/events/693  
 
L’AGE UQTR 
Depuis 1975, l’AGE UQTR représente les étudiants du campus de l’Université du Québec à Trois-Rivières. Avec ses 10 500 membres, elle est le plus important groupe jeunesse de la Mauricie et du Centre-du-Québec. 
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.