Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
4 juillet 2017 - 11:03 | Mis à jour : 6 juillet 2017 - 11:08

Quatre jeunes athlètes cyclistes représenteront la Mauricie au Tour de la relève internationale de Rimouski 2017

Par Salle des nouvelles

Toutes les réactions 1

Le Tour de la relève internationale  de  Rimouski est une  course  cycliste  de cinq étapes qui aura lieu du 5 au 9 juillet 2017.  En effet, Rimouski accueillera 200  athlètes  provenant  de  partout  au  Canada. 
 
Le parcours n’a rien à voir avec une balade cyclo-touristique. L'objectif de cet évènement est de préparer ces athlètes aux compétitions internationales juniors et leur faire vivre l'expérience d'une formule réduite du Tour de France. Cette compétition sportive par étapes constitue un tremplin privilégié pour les jeunes cyclistes. C’est également l’occasion idéale pour détecter de nouveaux talents. 
 
Quatre cyclistes de catégorie cadet homme (15-16 ans) seront au rendez-vous afin de représenter la région de la Mauricie: Mathias Guillemette, Anthony Truffer, Gregory Santiago Zapata et Kevin Labelle arboreront les maillots de l’Équipe Vélo Mauricie - EVM. 
 
Les quatre participants de cette exigeante compétition sont encadrés par l’entraîneur-chef Pascal Morin. Cet entraîneur de haut calibre promet toute une expérience pour ces jeunes!  Pascal Morin est fier de son équipe masculine de haut niveau qui devrait obtenir d’excellents résultats et ainsi très bien représenter la Mauricie. 
 
L’Équipe Vélo Mauricie - EVM tient à remercier le Groupe Vincent en tant que commanditaire mais surtout pour leur grand support logistique. 
 
Le Tour de la relève représente l'un des rendez-vous les plus importants de la saison chez les cadets.   Les Mauriciens ont compléter leur préparation le week-end dernier lors de la Coupe du Québec présentée à Alma les 1er et 2 juillet 2017. 
 
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • Qui est la dame à gauche de la photo?

    Helene - 2017-07-04 13:51