Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
6 avril 2017 - 09:39

Les Aigles s’entendent avec un dénommé Gretzky !

Par Salle des nouvelles

Les Aigles de Trois-Rivières confirment la mise sous contrat de Trevor Gretzky (LS-3), le fils de la Merveille. Le joueur de position débarquera dans la Cité de Laviolette avec 215 matchs au compteur dans le baseball affilié au sein des organisations des Cubs de Chicago et des Angels de Los Angeles. Il a également disputé 16 matchs avec les Capitales de Québec la saison dernière avant de passer sous le bistouri. 

Gretzky, un choix de 7e ronde des Cubs de Chicago en 2011, a passé quatre ans dans le baseball affilié où il a maintenu une moyenne au bâton de 0.259. L’an dernier, à ses débuts dans le baseball indépendant, il s’était blessé à une épaule au troisième match de la saison alors que les Capitales étaient en visite à Trois-Rivières. Il avait mal tombé à la suite d’un plongeon pour attraper la balle au champ extérieur. Après une pause de quelques semaines, il avait tenté un retour au jeu qui ne fut pas concluant. Le principal intéressé assure être remis à 100% de son opération. 

« Trevor est un très bon joueur en défensive notamment au champ gauche. Au bâton, j’ai noté qu’il a de très bons yeux pour reconnaitre la zone des prises. Ce qui m’avait le plus marqué l’an dernier à Québec était son niveau d’engagement envers ses coéquipiers. L’équipe passait toujours en premier et c’est exactement le type de joueur que je veux dans notre équipe», explique Stanton, très heureux de son recrutement jusqu’à maintenant.

Imposant frappeur gaucher de six pieds, quatre pouces et 190 livres, Trevor Gretzky est un athlète pouvant évoluer tant au champ extérieur qu’au premier but. Il débarquera à Trois-Rivières dans un mois alors que le camp d’entrainement des Aigles se mettra en branle le 8 mai. Le match d’ouverture suivra le 23 mai avec la visite des Boulders de Rockland. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.