Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
27 février 2017 - 11:12 | Mis à jour : 11:14

Le Blizzard ne sera pas des séries éliminatoires

Par Salle des nouvelles

C'est maintenant confirmé. Le Blizzard de Trois-Rivières ne sera pas des séries éliminatoires de la Ligue nord-américaine de hockey.

La troupe de l'entraîneur Sébastien Vouligny a laissé filer une avance de 2-0 pour s'incliner 3-2 contre les champions de la saison régulière, les Marquis à Jonquière, devant 1567 amateurs samedi soir.

Alexandre Comtois (2ème) et William Lacasse (1er) ont procuré les devants 2-0 avec leurs buts réussis dans les premières minutes de la première période. Le but de Lacasse a été inscrit en avantage numérique à 11:12.

Jonathan Paiement (7ème) et Jean-Simon Allard (11ème) ont répliqué en deuxième période pour renvoyer les deux équipes à la case de départ.

Hugo Carpentier a tranché le débat avec son 24ème but de la saison à 11:19 en troisième période.

Le gardien Marc-Antoine Gélinas n'a rien à se reprocher dans la défaite. Il a reçu un total de 39 lancers dans la rencontre contre 32 vers Raphaël Girard.

Pour revenir à l'élimination du Blizzard des séries de fin de saison, il est important de mentionner que les Prédateurs de Laval prendraient le sixième rang si les deux équipes terminaient la saison avec le même nombre de points. Le premier facteur de départage est le nombre de victoires et les Lavallois ont 15 victoires. Si le Blizzard gagnait tous ses matchs d'ici la fin de la saison, il aurait 14 victoires.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.