Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
27 février 2017 - 11:10

Herrera poursuivra sa carrière chez lui, à Trois-Rivières!

Par Salle des nouvelles

L’organisation des Aigles de Trois-Rivières confirme le retour du voltigeur de droite, Javier Herrera, pour une troisième saison. Le Vénézuélien devient le troisième joueur de statut vétéran avec un contrat en poche en vue de la prochaine saison. 

Herrera affiche une moyenne au bâton de 0.290 dans l’uniforme des Aigles. En 373 apparitions, il a claqué 20 doubles, 14 circuits et produit 68 points. Son nom figure également au premier rang du livre des records de la franchise pour les points produits en séries éliminatoires avec 11. 

«Javier est l’exemple à suivre pour tous les autres joueurs de l’équipe au niveau de la préparation, de l’effort, du désir de vaincre et de l’attitude. En plus d’être un bon voltigeur, c’est un frappeur très dangereux», indique le gérant, TJ Stanton.

Rappelons qu’Herrera a disputé 18 parties au niveau AAA et 247 dans le AA avec les organisations des Athletics d’Oakland et des Giants de San Francisco. La saison dernière, il a participé à seulement 57 parties en raison de son statut de réfugié politique qui ne lui permettait pas d’accompagner ses coéquipiers aux États-Unis. Le 15 janvier dernier, sa famille et lui ont appris que leur demande d’asile politique a été acceptée et qu’ils pouvaient donc demeurer au Canada. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.