Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
26 janvier 2017 - 14:02 | Mis à jour : 14:04

Blizzard : St-Denis, Novosad et Gadoury en uniforme ce vendredi contre Laval

Par Salle des nouvelles

Le Blizzard de Trois-Rivières confirme officiellement que plusieurs nouveaux venus seront en uniforme ce vendredi soir au Colisée de Trois-Rivières lors de la visite des Prédateurs de Laval dès 20 heures.

Kevin Gadoury, acquis des Éperviers de Sorel-Tracy mardi matin, sera en uniforme tout comme les défenseurs Frédéric St-Denis et Michael Novosad qui arrivent des Marquis de Jonquière suite à une autre transaction mardi soir.

Le directeur général, Samuel Fortier, tout comme tous les membres de l'organisation croient aux chances de l'équipe de faire les séries éliminatoires. "Nous sommes certains qu'avec les nouveaux joueurs acquis mardi, nous pourrons y accéder. Nous savons que Frédéric (St-Denis) a des obligations avec les Patriotes de l'UQTR, mais il sera là autant que possible", de commenter celui-ci.

Chez les joueurs, la confiance règne également. Plusieurs ont eu la chance de discuter avec les partisans sur le groupe officiel Facebook de l'équipe, dont Maxime Boisclair et Martin Larivière. Ce dernier a été catégorique : "Pas sûr de faire les séries? Il nous reste 11 matchs à jouer, dont 3 contre Laval, d'expliquer Martin Larivière qui, tout comme le personnel hockey, croit aux chances de l'équipe de faire les séries. Si vous n'y croyez pas, NOUS ON Y CROIT ENCORE!"

Le Blizzard doit aligner les victoires dès le prochain match alors que les Prédateurs de Laval seront les visiteurs ce vendredi à 20 heures au Colisée de Trois-Rivières à l'occasion de la soirée BLEU BRUIT présentée par le 106,9 Mauricie. De plus, nos invités d'honneur pour cette rencontre seront André Beauchesne et les membres du comité du gala Sport-Hommage pour souligner les 35 ans de cette grande soirée du sport régional qui a eu lieu le samedi 14 janvier dernier.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.