Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
16 janvier 2017 - 11:21 | Mis à jour : 11:24

Stanton ajoute deux joueurs à la formation des Aigles de Trois-Rivières

Par Salle des nouvelles

Le gérant des Aigles de Trois-Rivières, TJ Stanton, a confirmé le 11 janvier dernier le retour du joueur d’avant-champ Ryan Brockett et l’acquisition du receveur Brendan Slattery en provenance des Explorers de Sioux City. 

Brockett est arrivé à Trois-Rivières à la mi-juin la saison dernière. Il a frappé 10 doubles, produit 28 points et maintenu une moyenne de 0.262 en 260 apparitions au bâton. 

« C’était une décision facile de ramener Ryan avec nous. Il est excellent au deuxième but et c’est le type de joueur qui peut pratiquement jouer à toutes les positions. J’ai surtout aimé son niveau d’engagement envers l’équipe. Il ferait tout pour gagner», explique Stanton.

Profondeur derrière le marbre
Brendan Slattery est natif de Brookfield au Connecticut. L’athlète âgé de 25 ans a été obtenu contre un joueur à être déterminé. La saison dernière, il a maintenu une excellente moyenne de 0.292 en 154 apparitions au bâton. Il a effectué 18 départs derrière le marbre, 16 au premier coussin et deux au champ extérieur. 

«Sa puissance au bâton m’intrigue beaucoup. Je suis persuadé qu’il peut frapper son lot de doubles et de circuits.  De plus, la position de receveur est très importante. Je ne voulais pas une recrue ou encore un joueur de statut élevé pour agir comme second», mentionne Stanton. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.